L’antivirus, trop facile à désactiver

Moins de deux minutes.

Moins de deux minutes. C’est le temps qu’il aura fallu à des experts en sécurité informatique offensive pour désactiver l’antivirus de McAfee. Ces experts étaient réunis du 23 au 25 octobre derniers à Laval, dans le cadre du congrès iAwacs (International Alternative Workshop on Aggressive Computing and Security). Un congrès qui a servi de cadre à un concours de désactivation d’antivirus démontrant, si c’était encore nécessaire, la faiblesse de ce rempart contre les agressions extérieures. Norton n’a tenu que 4 minutes, 5 minutes pour l’antivirus de G Data, 15 pour AVG, 33 pour NOD32 et 40 minutes pour l’antivirus de Kaspersky. Dans un communiqué, les organisateurs de l’événement soulignent que Dr Web a résisté plus longtemps mais qu’il aurait également pu être contourné.

Le congrès iAwacs était organisé par l’Ecole supérieure d’Informatique, Electronique et Automatique (Esiea). En janvier dernier, celle-ci a notamment recruté Eric Filiol, un spécialiste de la cryptologie converti à l’enseignement après 20 années passées au service de l’armée. Eric Filiol dirige le laboratoire de sécurité informatique de l’Esiea.

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close