Salesforce recrute un contributeur clé de la communauté PostgreSQL

Tom Lane, l’un des grands contributeurs au code source de la base de données libre PostgreSQL, a été recruté par Salesforce.

Tom Lane, l’un des grands contributeurs au code source de la base de données libre PostgreSQL, a été recruté par Salesforce. Jusqu’alors employé chez Red Hat, ce cadre de la communauté Open Source dans son ensemble, membre du comité directeur (steering Committee) et développeur de la communauté PostgreSQL, devrait ainsi passer la plupart de son temps chez Salesforce à travailler sur des développements Postgres, a-t-il indiqué dans un email envoyé

à nos confrères de Wired. En ce qui concerne ses travaux pour Salesforce, Tom Lane reste pour l’heure encore secret. «Salesforce envisage d'étendre son utilisation de Postgres et je vais servir de conseiller auprès de l’équipe qui y travaille», a-t-il sobrement expliqué toujours chez nos confrères, sans toutefois donner davantage de détails. Oracle «a des problèmes de base de données très intéressants à résoudre», s’est-il contenté d’ajouter. Le PaaS de Salesforce, Heroku, dispose notamment

d’un service de base de données reposant sur Postgres. Salesforce, dont l’infrastructure de services Cloud repose essentiellement sur le moteur de base de données Oracle, chercherait-il à réduire sa dépendance face à Oracle ? C’est une des questions que se pose Wired, qui rappelle également que la firme de Mak Benioff multiplie les recrutements d’ingénieurs spécialisés dans la base de données Open Source. La question est récurrente. En 2010, à l'occasion de DreamForce, LeMagIT avait posé la même question à Parker Harris, le co-fondateur et directeur de la stratégie de Salesforce, qui avait indiqué réfléchir à des alternatives pour l'avenir, tout en soulignant qu'Oracle remplissait pour l'instant son office. La communauté PostgreSQL travaille activement à créer une base ouverte qui se positionne comme une alternative au SGBD d’Oracle. Elle a, par exemple, développé des passerelles technologiques pour optimiser la compatibilité entre les deux mondes. EnterpriseDB a bâti par exemple son modèle économique sur la commercialisation de services et d’une version Premium de Postgres en mettant l’accent sur la migration d’Oracle vers la base de données Open Source.

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close