Dreamforce 2012 : Salesforce au coeur de l'entreprise en réseau

"Le futur de l'entreprise est social" a martelé le CEO et fondateur de Salesforce, Marc Benioff, à l'occasion de l'ouverture de la conférence utilisateurs annuelle de l'éditeur à San Francisco. L'éditeur historique et emblématique du mode Saas fait le pari des réseaux sociaux appliqués à l'entreprise pour poursuivre sa croissance.

Cet article traite de

SaaS

Conférence informatique la plus « rock’n'roll » du secteur informatique, Dreamforce, a ouvert ses portes aujourd’hui à San Francisco devant une audience en très forte hausse. Officiellement, Dreamforce 2012, la dixième édition de la conférence utilisateur de Salesforce, doit accueillir entre 70 000 et 90 000 participants, même si à San Francisco, on ne fait pas mystère que nombre des présents, étudiants, associations, etc… ont bénéficié de tickets distribués gratuitement au cours des semaines précédant la conférence. Pour Marc Benioff, l’objectif est atteint. Avec de tels chiffres, Dreamforce, est (au moins sur le papier) la première conférence informatique mondiale en termes de visiteurs. De quoi permettre à Marc Benioff de plastronner en attendant le prochain Oracle OpenWorld, qu’ouvrira dans 15 jours son ancien mentor et désormais meilleur adversaire, Larry Ellison.

benioffMarc Benioff, le CEO de Salesforce, durant son
discours d'ouverture de Dreamforce 2012.
(crédit photo : CB)

Fidèle à son habitude, Marc Benioff a débuté sa conférence dans une ambiance de Rock Star après une ouverture en musique par le rapper MC Hammer (la journée devrait se conclure par un concert des Red Hot Chili Peppers). Ligne de force de son intervention : l’entreprise du futur sera sociale ( le terme en français prête à confusion et l’entreprise en réseau serait sans doute plus appropriée que l’entreprise sociale) et Salesforce est aujourd’hui le mieux positionné pour aider les entreprises dans leur transformation vers ce nouveau monde. Benioff en est tellement persuadé que sa société a tenté de déposer la marque « the social enterprise » avant d’y renoncer au début du mois de septembre sous la pression de l’opinion.

Salesforce, qui est l’un des pionniers des applications d’entreprise en mode SaaS, a pris le virage des applications « sociales » en 2010 avec l’annonce de Chatter, une solution de communication instantanée intégrée à sa plate-forme et n’a cessé depuis de renforcer l’intégration de ses applications avec les grandes plates-formes de réseau social. La firme a aussi progressivement refondu son portefeuille d’applications afin d’y intégrer une dimension collaborative et sociale, à l’instar de ce que tentent aussi de réaliser ses grands concurrents SAP et Oracle. Ironiquement les trois géants ne font que suivre une tendance initiée il y a bien longtemps par IBM, qui avait tenté de faire des technologies de collaboration de Lotus, la clé de voute de l’intégration de fonctions collaboratives et sociales dans sa plate-forme applicative. A l’époque toutefois, on ne parlait pas chez Big Blue de social mais de « collaborative commerce ». Depuis, le géant d’Armonk a lui aussi fait évoluer son vocabulaire…

Du CRM en cloud au marketing en cloud

L’une des annonces phare de Marc Benioff est le lancement d’une offre de « social Marketing », suite à l’acquisition de Buddy Media and Radian 6. Le Salesforce Marketing Cloud a pour but de permettre à Salesforce de se développer hors de ses secteurs applicatifs traditionnels que sont le CRM et l’automatisation des forces de ventes en mode SaaS.

L’objectif de Salesforce Marketing Cloud est de permettre aux entreprises de suivre les discussions qui les concernent sur les réseaux sociaux (ce que permet la technologie de Radian 6 avec des réseaux comme Facebook, Twitter, YouTube, LinkedIn, …) mais aussi de faciliter leurs interactions avec leurs clients ou prospects sur les médias et réseaux sociaux (organisation de concours, partage de contenus audio, photo, vidéo …). Il s’agit aussi de faciliter la mise en œuvre de campagnes marketing et de campagnes de publicité ciblées et de suivre leur efficacité au travers de tableaux de bord en temps réel. Enfin, Salesforce propose d’automatiser le traitement des flux sociaux en filtrant les conversations pertinentes pour permettre aux salariés de l’entreprise de répondre le plus efficacement possible aux demandes des « clients ».

Séparément, Salesforce a aussi annoncé Chatter Communities for Partners, qui permet de bâtir des communautés privées permettant aux entreprises, à leurs fournisseurs et partenaires d’interagir au sein d’espaces contrôlés.

Salesforce Marketing Cloud est disponible immédiatement à partir de 5 000$ par mois. Chatter Communities for partners entrera en pilote limité à l’automne mais ne sera disponible commercialement qu’au second semestre 2013, soit dans plus de 9 mois. Rappelons à ce propos que Dreamforce 2013 aura lieu du 18 au 22 novembre 2013.

Le CRM rencontre la mobilité et le tactile

Benioff a aussi profité de son discours d’ouverture pour annoncer la nouvelle de Salesforce Sales Cloud, une version enrichie pour prendre en compte les nouveaux terminaux mobiles et tactiles. La nouvelle mouture s’appuie sur le framework HTML 5 Salesforce Touch. Son intégration permet d’accéder aux fonctions de la solution de gestion des forces de vente de Salesforce depuis tout type de terminal mobile (en HTML 5). Salesforce Touch vient s’ajouter à l’aréopage de solutions mobiles de l’éditeur qui comprenait déjà Chatter mobile (pour iOS et Android).

Salesforce Touch est disponible immédiatement pour les appareils iOS et inclus gratuitement dans toutes les éditions de Salesforce.

 

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close