Actualit�s Stay informed about the latest enterprise technology news and product updates.

FAS8000 : NetApp refond son stockage de milieu/haut de gamme

En remplaçant des gammes FAS 3200 et 6200 par une famille unique, NetApp simplifie son portefeuille. Une décision logique à l'heure où le constructeur pousse le mode cluster de ses baies.

NetApp a récemment dévoilé une nouvelle famille de baies de stockage unifiées, les FAS8000, dont le lancement devrait se traduire par une refonte en profondeur de ses gammes de stockage. Une fois les différents modèles de la gamme FAS8000 disponibles, le constructeur devrait en effet éteindre progressivement ses gammes FAS3200 et FAS6200, ne laissant plus que les FAS2200 en entrée de gamme pour les TPE/PME et les FAS8000 pour le milieu et le haut de gamme. 

L’édifice devrait être complété en haut de gamme dans le courant du second trimestre avec l’arrivée des baies de stockage 100% Flash FlashRay, qui permettront à NetApp de disposer de solutions de stockage unifiées couvrant l’ensemble des besoins des entreprises, de l’entrée de gamme économique aux baies d’entreprises pour les applications à forts besoins en IOPS. La simplification de la gamme FAS semble d'autant plus logique que le constructeur pousse de plus en plus à l'usage du mode cluster de ses baies. A ce titre, maintenir au catalogue 9 modèles de baies pouvait sembler déraisonnable. Certains clients utiliseront en effet le mode cluster pour agréger de multiples baies et obtenir le ratio capacité/performance le plus adapté à leur besoin, tandis que d'autres, pour des raisons d'homogénéité, préféreront utiliser un nombre de modèles limités issus d'une même famille.

Plus de mémoire, plus de Flash, plus de performances…

La famille FAS8000 se compose pour l’instant de 3 modèles et devrait vraisemblablement en accueillir un 4e dans les mois à venir. Ces modèles ont vocation à remplacer les actuelles baies FAS6200 et FAS3200. Selon NetApp, les performances des FAS8000 sont environ deux fois meilleures que celle des baies qu’ils remplacent.

Le FAS8020, qui remplace le FAS3220, est équipé de deux contrôleurs Xeon hexacoeurs (pour un total de 12 cœurs dans un châssis de 3U) configurables en mode actif/actif et peut accueillir jusqu’à 480 disques durs pour une capacité de 1,92 Po de données. Il embarque 48 Go de RAM (soit le double du FAS3220), 8 Go de cache NVRAM et peut accueillir jusqu’à 3 To de cache flash (cache en lecture). Comme tous les modèles de la gamme FAS, il est aussi possible de constituer des pools hybrides SSD/disques durs, baptisés « Flash Pools » par NetApp (avec un maximum de 6To de Flash). Le total Flash Cache + Flash Pool ne peut toutefois pas dépasser 6 To.

Le FAS8040, qui remplace avantageusement le FAS3250, peut, comme lui, accueillir jusqu’à 720 disques pour un total de 2,8 Po de capacité. Il dispose lui aussi de deux contrôleurs (dans un châssis de 6U) et intègre 64 Go de RAM et 16 Go de NVRAM. Côté Flash, la capacité Flash Cache plafonne à 4 To et la capacité Flash Pool à 12 To (pour un total maximal de cache Flash de 12 To). Outre ces capacités supérieures, le 8040 se distingue du 8020 par des capacités d’extension accrues (8 slots PCIe contre 4 pour le 8020), ce qui permet d’ajouter plus de cartes I/O, par exemple.

Enfin, le FAS8060 vient remplacer le FAS6220 et supporte comme lui jusqu’à 1 200 disques pour une capacité totale de 4,8 Po. Cette machine haut de gamme est équipée de deux contrôleurs, chacun disposant de 16 cœurs CPU. Elle embarque 128 Go de RAM (soit 24 de plus que le 6220) et peut accueillir jusqu’à 8 To de Flash Cache et 18 To de Flash Pool (pour un maximum de 18 To de cache Flash total). Comme pour le 8040, la capacité NVRAM du FAS8060 est de 16 Go.

Même si pour l’instant NetApp n’a rien laissé filtrer, on peut s’attendre à voir arriver un modèle additionnel dans la gamme pour remplacer les actuels hauts de gamme de la ligne 6200, les FAS6250 et FAS6290, chacun capable d’accueillir jusqu’à 1440 disques.

Tous les nouveaux modèles embarquent des contrôleurs d’IO unifiés basés sur la technologie de Qlogic. Comme l’explique Jean-François Marie, Systems Engineer Manager chez NetApp, ces contrôleurs UTA (Unified Target Adapters) supportent à la fois le Fibre Channel 16 Gbit/s, le 10 Gigabit Ethernet (10 GbE) et FcoE (Fibre Channel over Ethernet) – selon le type d’adaptateur SFP utilisé. Le FAS8020 dispose de quatre ports 10 GbE, de deux ports convergés de 4 ports Gigabit Ethernet, de 4 ports SAS et de 4 slots additionnels pour cartes d’extension PCIe. Les FAS8040 et FAS8060 embarquent 8 ports 10 GbE ports, huit ports convergés, 8 ports Gigabit Ethernet et ports SAS 6 Gbit/s. Cette connectivité peut être enrichie en ajoutant des cartes dans les 8 ports PCIe disponibles.

Comme les autres baies FAS, la famille FAS8000 supporte à la fois les protocoles en mode fichiers (CIFS, NFS et SMB 3.0 – en mode cluster-) et les protocoles en mode blocs (Fibre Channel, FCoE et iSCSI). En l’état de l’OS OnTap (version 8.2.1), il est possible de créer un cluster réunissant jusqu’à 24 contrôleurs en mode NAS ou 8 contrôleurs en mode SAN.

D’une façon générale, explique Jean-François Marie, les nouveaux FAS8000 apportent des capacités CPU et mémoire étendues qui contribuent de façon significative à la hausse des performances et permettent aussi aux fonctions logicielles des baies NetApp de mieux fonctionner. « La déduplication et la compression de données sont par exemple consommatrices de RAM et de CPU. En mode Cluster, le concept de Storage Virtual Machine – ou SVM -, est lui aussi consommateur de RAM, chaque SVM gérant son propre contexte, ses relations de réplications, son thin provisionning. Et puis avec les ajouts réguliers de nouvelles fonctions, l’OS grossit. » Pour les utilisateurs l’accroissement des ressources mémoire et CPU se traduit aussi par un enrichissement de certaines capacités. Par exemple, les nouvelles baies sous OnTap 8.2.1 peuvent gérer jusqu’à 1 000 volumes par machine contre 500 auparavant. « Cela veut potentiellement dire 250 000 snapshots, dont il faut organiser le scheduling et les interactions avec les applications. Là aussi, avoir plus de mémoire et de CPU est utile », ajoute Jean-François Marie. Mais le bénéfice le plus visible est bien entendu à voir côté performances. Selon le patron des ingénieurs systèmes de NetApp France, les nouveaux FAS8000 devraient délivrer des performances environ deux fois meilleures que celles des modèles qu’ils remplacent. À titre d’exemple, l’entrée de gamme de la famille FAS8000, le FAS8020 avec deux contrôleurs, deux modules Flash Cache de 512 Go (un par contrôleur) et 144 disques durs SAS 10K de 600 Go délivre 110281 IOPS NFS au benchmark SPECsfs2008 et 105050 IOPS CIFS. C’est mieux que l’ancien haut de gamme de la famille 3200, le 3250 avec 336 disques SAS 15K (100922 IOPS NFS SPECsfs2008), mais c’est aussi presque deux fois moins bien qu’une baie ZFS Oracle ZS3-2 avec 583 Go de Flash et 172 disques SAS 10K (210535 IOPS NFS SPECssf2008) -  il est vrai, équipée de deux fois plus de processeurs et de bien plus de RAM.

La virtualisation de stockage embarquée dans les FAS8000

Une des nouveautés importantes avec les FAS8000 est leur aptitude à virtualiser des baies tierces via l’inclusion dans OnTap 8.2.1 des capacités de virtualisation autrefois réservées aux passerelles V-Series. La nouvelle fonction, baptisée FlexArray, permet à une baie FAS8000 de contrôler des volumes sur des baies tierces et de les présenter comme s’il s’agissait de volumes NetApp (avec l’ensemble de la richesse de services d’OnTap en matière de Snap, de réplication, de clonage, etc…). La première version de FlexArray supporte les baies EMC et Hitachi Data Systems ainsi que les baies NetApp de la série E (issues du rachat de la division Engenio de LSI en 2011). 

Comme l’indique Jean-François Marie, la liste des constructeurs supportés par FlexArray devrait s’enrichir avec le temps. Le patron des ingénieurs systèmes de NetApp en France souligne que la fonctionnalité FlexArray devrait notamment être appréciée des entreprises dans le cadre d’opérations de migration de stockage, mais aussi pour fournir des services NAS au-dessus de baies SAN tierces. FlexArray ouvre aussi des perspectives intéressantes à plus long terme. La fonction pourrait par exemple être utilisée dans les versions virtualisées d’OnTap (on pense par exemple à OnTap Edge) pour fournir à des applications déployées sur des clouds publics l’ensemble des services de données riches des baies OnTap au-dessus de services de stockage cloud basiques. FlexArray pourrait aussi émerger comme l’alternative de NetApp à la composante virtualisation de stockage de VIPR d’EMC.

Des fonctions de haute disponibilité renforcées

Comme l’indique Jean-François Marie, OnTap 8.2.1, la version d’OnTap fournie avec les baies FAS8000, apporte aussi des améliorations en matière de haute disponibilité. La version 8.2 avait déjà apporté la possibilité de mettre à jour des contrôleurs à chaud pour les remplacer par des contrôleurs plus performants. La nouvelle mouture permet désormais de décommissionner à chaud des tiroirs de disques (l’OS se chargeant préalablement de migrer les données de façon transparente vers d’autres disques ou membres du cluster)

Russ Fellows, un associé du cabinet d’analyste Evaluator Group, interrogés par nos collègues américains de SearchStorage.com estime que NetApp a fait preuve d’intelligence en remplaçant ses gammes FAS3000 et 6000 par une famille unique. S’il apprécie les nouveautés apportées par OnTap 8.2.1 au mode cluster, il estime toutefois que FlexArray – qui fait l’objet d’une licence additionnelle – est la fonction la plus importante apportée par le contrôleur. Selon lui, FlexArray est une vraie amélioration par rapport aux V-Series et devrait être plus facile à implémenter. « Les V-Series étaient des plates-formes de virtualisation, mais peu de personnes les voyaient ainsi. Nombre d’utilisateurs les mettaient en œuvre comme des passerelles NAS et cela limitait leur portée. Avec FlexArray, les clients achètent la baie dont ils ont besoin et si nécessaire peuvent l’utiliser pour virtualiser d’autres baies, ce n’est qu’une fonction additionnelle. »

 

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close