Andres Rodriguez - Fotolia

Numérique : quel impact sur les comportements professionnels

Travailler dans un univers hyperconnecté révèle bien des paradoxes. Multi-tâches voire multi-fonctions, les salariés sont aussi moins réceptifs à leur environnement direct.

Cet article traite de

Formation

SUJETS CONNEXES

Alors que le numérique a largement envahi les environnements professionnels (surtout ceux des cols blancs), deux études internationales récentes l’une publiée par Accenture et la seconde par Adobe pointent les paradoxes de travailler aujourd’hui dans un univers hyper-connecté.

Certes la plupart des répondants (salariés et dirigeants) apprécient les nouveaux outils de communication qui « favorisent la flexibilité et la mobilité et permettent de se connecter n’importe quand ». Avec ce corollaire de transformer les salariés en travailleurs multi-tâches, voire multifonctions, capables de lire des messages professionnels ou d’aller sur les média sociaux tout en téléphonant. La technologie a aussi le mérite de rendre les dirigeants plus accessibles (voire trop pour certains de leurs collaborateurs ! ) et de favoriser le travail entre équipes multiculturelles.

Les répondants de l’étude Accenture soulignent également l’intérêt du numérique pour se former à ce qui est perçu comme « une opportunité » afin de pouvoir évoluer au sein de l’entreprise.

Plus 5 heures par jour à lire les mails

Un des autres enseignements de cette étude est la différence de comportement entre les différentes générations : baby-boomer, X et Y. Ces derniers étant beaucoup plus à l’aise dans le multi-tâche (64% vs 49% chez les baby-boomers) et plus enclins à suivre des formations via le e-learning.

Mais il y a aussi un - et même plusieurs - revers à la médaille. Ainsi l’étude axée sur l’utilisation des messageries en ligne révèle que les cadres français passent en moyenne 5 heures et demi par jour à consulter leurs emails. 20% d’entre eux regardent même leurs messages avant de sortir du lit le matin.

L’étude d’Accenture qui insiste davantage sur les relations de travail à l’heure d’Internet nous apprend que deux tiers des salariés trouvent qu’il est plus difficile d’être à l’écoute des autres dans un environnement de travail numérique. Et 36% considèrent que les sollicitations que leur procurent le numérique les empêchent de travailler de manière optimale.

Difficile donc avec ces deux études de tirer des conclusions définitives. Si ce n’est que le numérique a modifié en profondeur les relations avec l’environnement professionnel. Un défi pour les entreprises qui, souligne l’étude Accenture, « doivent trouver de nouvelles manières d’optimiser au mieux l’utilisation de ces technologies pour stimuler la motivation, la collaboration et l’innovation ».

 

Dernièure mise à jour de cet article : septembre 2015

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close