DXfoto.com - Fotolia

EMC fait de VCE sa division systèmes convergés et hyperconvergés

Née comme une coentreprise entre VMware, Cisco et EMC, VCE a récemment été promue au rang de division convergée et hyperconvergée d'EMC après le rachat par ce dernier d'une partie des parts de Cisco. La firme devrait dévoiler de nouveaux systèmes hyperconvergés à la mi-février.

EMC et VCE s’apprêtent à riposter à la montée en puissance des spécialistes de l’hyperconvergence comme Nutanix dont la percée commence à affecter les ventes de serveurs et de baies de stockage traditionnels. 

D’ici le milieu du mois de février, VCE, désormais promu au rang de division des plates-formes convergées d’EMC (CPD ou Converged Platform Division), devrait dévoiler une nouvelle ligne d’appliances hyperconvergées baptisée VxRail, pour compléter l’actuel portefeuille d’appliances convergées Vxblock. VxRail devrait s’appuyer sur la nouvelle génération de solution hyperconvergée de VMware en développement sous le nom de code EVO SDDC et basée sur la dernière génération de VSAN (qui devrait notamment amener le support de la déduplication de données inline).

VCE devrait porter les nouvelles offres convergées et hyperconvergées du futur Dell-EMC

VCE devrait au passage s’imposer comme la division en charge de la convergence et de l’hyperconvergence au sein de la fédération EMC. L’objectif de la firme est de délivrer des solutions intégrées plus rapidement afin d’aider les entreprises à mettre en œuvre des architectures de cloud privé et hybride. « VCE fournira les plates-formes pour les technologies de la fédération EMC » explique Chad Sakac, le tout nouveau président de la division d’EMC.

En octobre dernier, Dell a annoncé son intention d’acquérir EMC pour près de 67 milliards de dollars. Dans le cadre du rachat, VCE aura la mission de se concentrer sur les plates-formes convergées et hyperconvergées, un secteur où EMC a jusqu’alors fait mieux que Dell.

Certains analystes considèrent que le rôle renforcé donné à VCE est une décision intelligente surtout si la division parvient à tirer profit des capacités logistiques et industrielles de Dell pour faire des économies d’échelle et devenir encore plus compétitif. « Si VCE devient le bras armé de fabrication sur mesure pour les infrastructures convergées et hyperconvergées [de Dell et EMC], ils vont pouvoir se concentrer sur des opportunités plus rentables » explique Geoff Woollacott, analyste principal chez Technology Business Research.

Pour devenir plus compétitif sur le marché des infrastructures convergées et hyperconvergées, VCE doit évoluer d’une société avec une ligne de produit, à une société avec un portefeuille complet, explique Sakac. Et pour ce faire, la société doit offrir plus de choix et de flexibilité en matière de serveurs, ce qui implique notamment de disposer d’une offre d’entrée de gamme basée sur des serveurs modulaires en rack.

Un catalogue qui devrait prochainement s'étoffer

"Nous avons déjà étendu notre offre Vblock avec les VxRack, qui sont des systèmes hyperconvergés en rack » indique Sakac. Ce mois-ci, la firme devrait poursuivre l’élargissement de son portefeuille en dévoilant de nouvelles appliances hyperconvergées. Des appliances qui devraient succéder aux actuelles appliances d’entrée de gamme VSPEX BLUE (basées sur VMware EVO Rail) que la firme a héritées d’EMC.

VCE a connu un succès mérité et Dell serait bien inspiré de donner à VCE plus de ressources, estime Zeus Kerravala, le fondateur et analyste principal de ZK Research. Interrogé sur les rumeurs d’un éventuel abandon des Vblock au profit d’offres 100 % Dell, promue par un grand cabinet d’analystes, Kerravala estime que ce serait « une pure folie ». Ces rumeurs ont d’ailleurs amené le patron et fondateur de Dell, Michael Dell à adresser une lettre aux grands clients de VCE. Il y affirme que VCE est une priorité pour EMC et est au cœur des plans de la firme pour 2016.

Pour Kerravala la question est de savoir comment VCE peut étendre sa dynamique de croissance actuelle à d’autres segments de marché, tout en continuant à bien faire ce qu’il fait aujourd’hui. Logiquement, les nouvelles appliances VxRail, que la firme dévoilera à la mi-février, devraient remplacer l’actuel VSPEX BLUE, dont la base logicielle, VMware EVO:RAIL, n’a pas rencontré le succès espéré. VxRail devrait s’appuyer sur le successeur de la plate-forme EVO:Rail, dévoilé en version préliminaire à VMworld US en août sous le nom de code EVO :SDDC.

Le partenariat avec Cisco est « sacro-saint »

Le rôle accru de VCE en tant que division convergée d’EMC ne devrait avoir aucun impact sur la relation avec Cisco que Sakac a qualifié de « sacro-sainte » et ce même si EMC a racheté à Cisco une partie de ses parts dans VCE afin d’en prendre le contrôle majoritaire.

Michael Dell a d’ailleurs veillé à réaffirmer dans sa lettre aux clients de VCE que la division convergée d’EMC continuera à travailler de façon étroite avec Cisco. Selon la firme, les Vblock continueront à s’aligner sur les roadmaps produits de Cisco en matière de serveurs et de réseau et sur celles d’EMC en matière de stockage. Les serveurs UCS et les commutateurs Nexus resteront ainsi au cœur des offres convergées Vblock.

Ce qui ne veut pas dire pour autant que toutes les lignes de produits de VCE suivront ce modèle. En toute logique, les produits hyperconvergés autre que les Vblock devraient progressivement s’appuyer sur la logistique et le savoir-faire de Dell en matière de serveurs et de réseau.

Les infrastructures convergées et hyperconvergées sont sur le radar de la plupart des acheteurs informatiques. Selon une étude récente d’IDC, 71 % des décideurs informatiques ont adopté ou prévoient d’adopter à terme ce type d’architectures. VCE recèle un potentiel incroyable pour Dell et EMC estime Greg Schulz, fondateur et analyste au sein du cabinet d’études Server StorageIO. Si certains acheteurs considèrent que le marché de l’hyperconvergé est défini par les offres de Nutanix et SimpliVity, il y a un marché plus large d’entreprises, qui ont besoin d’autres options en matière de scale-up et de scale-out. Selon Schultz, c’est là que VCE doit imposer sa présence.

VMware doit en principe dévoiler ses nouvelles solutions hyperconvergées le 10 février prochain. VCE devrait lui emboîter le pas avec ses nouvelles solutions hyperconvergées le 16 février. Nous aurons alors l’occasion d’analyser plus en détail l’offre du constructeur.

 

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close