rvlsoft - Fotolia

Fortinet lance son offre de passerelle d’accès Cloud sécurisé

L’équipementier prend pied sur le marché du CASB pour étendre les capacités offertes à ses clients de visibilité et de contrôle à leurs applications SaaS et à leurs environnements IaaS.

Fortinet vient d’annoncer une vaste offensive au-delà du périmètre des systèmes d’information traditionnels de ses clients, s’étendant aux services Cloud, pour les applications SaaS comme les environnements IaaS, privés comme publics. 

Et cela commence par une nouvelle version, optimisée, de son appliance virtuelle FortiGate. Fortinet revendique là une capacité de traitement par coeur provisionné multipliée par trois, avec le support de 16 et 32 cœurs par instance, voire plus, et jusqu’à 132 Gbps sur six cœurs en profitant de l’accélération offertes par les coprocesseurs spécialisés de l’équipementier (SPU).

Pour les environnements IaaS publics, Fortinet annonce la disponibilité de ses solutions virtualisées Security Fabric à la demande, directement sur Azure Marketplace, mais également de nouvelles capacités d’orchestration et d’élasticité à la demande pour AWS. De même qu’une plateforme de provisionnement et de gestion des licences pour les fournisseurs de services Cloud., dite VM On-Demand. 

Pour mémoire, c’est au printemps dernier que Fortinet a annoncé Security Fabric, une série d’interfaces devant permettre de multiplier les intégrations de manière multilatérale pour, in fine, gérer la sécurité de manière plus intégrée et coordonnée, à l’échelle de l’infrastructure complète. Dans un livre blanc, Fortinet expliquait vouloir, avec Security Fabric, proposer une approche distribuée et élastique de la sécurité à l’échelle de l’infrastructure. Mais Security Fabric doit s’appréhender comme une entité unique « d’un point de vue des règles et de la gestion des logs ». Ces deux premiers piliers permettent d’envisager de mettre en place des segmentations de l’infrastructure avec une granularité très élevée. La version 5.6 de FortiOS, lancée en janvier dernier, étend le support de la Security Fabric aux points d’accès sans fil de l’équipementier, ses commutateurs et ses bacs à sable. 

Au passage, Fortinet avait annoncé l’extension de son écosystème de partenaires pour sa Security Fabric en accueillant Cisco, HPE et Nokia (avec Nuage Networks). Ceux-ci rejoignent ainsi Attivo, Brocade, Carbon Black, Centrify, Cisco, Nozomi, Palerra, Pulse Secure, Qualys, Silver Peak, tufin, UBIqube, VeloCloud, Verisign, ou encore Ziften.

Et justement, même si Fortinet ne fait pas ouvertement référence au rachat de Palerra par Oracle, en septembre dernier, il vient d’annoncer sa propre passerelle d’accès cloud sécurisé (CASB), avec l’ambition de fournir une visibilité complète sur les activités des utilisateurs étendue aux applications SaaS, à commencer par Office 365, en profitant des API offertes par leurs éditeurs. Le tout de manière intégrée à sa Security Fabric. Le service FortiCASB doit être effectivement disponible à la fin du premier semestre.  

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close