Fotolia

Microsoft et Slack ouvrent leurs messageries collaboratives aux tiers

Le premier reprend la notion d’invités que proposait déjà le second. Ce dernier va un peu plus loin en proposant la création de canaux de conversation partagés entre différentes organisations.

Elargir la collaboration au-delà du périmètre fermé de l’entreprise. C’est l’idée de Microsoft avec l’ajout de la notion d’invités à Teams. Des tiers vont donc pouvoir accéder à l’environnement collaboratif d’une entreprise utilisant cette messagerie de groupe de Microsoft. L’éditeur se donne ainsi les moyens de renforcer la loyauté de ses clients Office 365 Business et Enterprise, face à des concurrents comme le nouveau Stride d’Atlassian ou encore Slack.

Pour l’heure, la notion d’invité est toutefois limitée à des collaborateurs d’entreprises utilisant Azure Active Directory (AD). De quoi pousser à l’adoption de l’annuaire en mode Cloud de l’éditeur. Dans son billet de blog annonçant la nouvelle, Microsoft ne manque d’ailleurs pas de souligner les atouts d’Azure AD : « cela permet une sécurité de classe entreprise, avec des politiques d’accès conditionnel pour les invités. Azure AD utilise en outre des algorithmes adaptatifs d’apprentissage automatique et des heuristiques pour détecter anomalies et incidents suspects ». Mais l’éditeur prévoit tout de même d’étendre ultérieurement la notion d’invité à toute personne disposant d’un compte Microsoft

Reste que la réponse de Slack ne s’est pas faite attendre. La messagerie de groupe vient en effet d’annoncer une fonctionnalité dite de canaux partagés, « un espace où vous pouvez travailler avec n’importe qui dans Slack », et donc des utilisateurs issus d’une organisation différente de la sienne.

Mais en fait, Slack offrait déjà la possibilité d’inviter des personnes extérieures à son organisation à des canaux, de manière individuelle. Cette invitation pouvait même être assortie d’une limite de temps, par exemple dans le cadre d’un projet à la chronologie précise : de quoi éviter de devoir assurer un suivi précis des invités et simplifier la gestion de leur cycle de vie.

Par ailleurs, Slack est désormais disponible en Français, Allemand et Espagnol. Enfin, l’outil peut s’intégrer avec Paper, de Dropbox, pour consolider contenus et échanges relatifs à ceux-ci. L’intégration permet de prévisualiser les contenus, mais également de créer de nouveaux documents Paper et de lancer dans recherches. 

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close