martin_matthews - Fotolia

Comment les lunettes connectées aident les transporteurs

Ces équipements trouvent naturellement leur place dans les environnements où il est nécessaire d’avoir les mains libres. Une entreprise explique comment les lunettes Recon Jet Pro d’Intel l’ont aidée à améliorer sa productivité.

Le temps, c’est de l’argent. Et le temps perdu, c’est de l’argent perdu. Dès lors, lorsque l’efficacité a cessé de progresser dans les entrepôts du transporteur DB Schenker, il s’est tourné vers des lunettes connectées.

Ses collaborateurs de Houston devaient industrialiser des processus chronophages de suivi d’inventaire et communiquer ensemble dans les vastes entrepôts. En avril, l’entreprise a commencé à déployer les lunettes connectées Recon Jet Pro d’Intel, permettant aux employés de travailler les mains libres et de garder l’inventaire à jour. « Il est facile d’apprendre à travailler avec ces lunettes, puis de travailler avec elles. Au lieu d’avoir à s’arrêter pour appeler un superviseur, il suffit de lui envoyer un message », explique John Pappas, chef de projet chez DB Schenker.

Passer un cap

Les lunettes connectées Recon Jet Pro intègrent une caméra sous l’œil droit, afin de ne pas perturber le champ de vision de leur porteur. La caméra permet de transmettre un flux vidéo à des fins de support, comme un accompagnement pas-à-pas dans une intervention, ou pour fournir des informations sur le produit exact en train d’être regardé.

Lorsqu’un client de DB Schenker passe une commande, un employé peut passer en revue l’inventaire à l’aide des lunettes connectées pour s’assurer de la disponibilité concrète du produit. Si le produit n’est pas disponible, une alerte est envoyée automatiquement à l’un de ses collègues pour demander un réapprovisionnement. Aucun instant n’est perdu dans les entrepôts.

Et surtout, pour Pappas, « les mains restent libres ; il n’est pas nécessaire de se promener avec des papiers ou des boîtes à la main ». Cette caractéristique s’avère particulièrement utile dans un entrepôt où l’on peut se retrouver face à face avec chariot élévateur en tournant au bout d’une allée.

Un programme pilote

C’est dans le cadre d’un programme partenaires pilote conduit avec Intel que DB Schenker a déployé 9 paires de lunettes connectées. Mais le transporteur prévoit d’aller au-delà : « nous réfléchissions même à les utiliser pour la formation individuelle », indique Pappas, expliquant que ces lunettes « permettent de montrer exactement ce qu’il doit faire à quelqu’un sur le terrain ».

Les lunettes – qui intègrent interfaces Wi-Fi et Bluetooth, ainsi que récepteur GPS – utilisent la suite logicielle Skylight d’Upskill, qui supporte notamment le fonctionnement en mode déconnecté. Elles tirent aussi profit d’AiR Suite et d’Augmate d’Atheer. Le premier permet de créer des listes de tâches pour les employés équpiés de lunettes connectées, tandis que le second sert à l’administration des appareils. Les entreprises utilisatrices peuvent également développer et déployer leurs propres logiciels pour Recon Jet Pro, seules ou avec l’accompagnement des équipes d’Intel.

Et ce n’est pas forcément un luxe. DB Schenker a eu des difficultés à tirer pleinement profit des capacités logicielles des lunettes, reconnaît Pappas. La faute à un manque de développeurs compétent.

Et une fois cette difficulté dépassée, il reste encore à former les employés à l’utilisation des lunettes connectées. Selon Pappas, ils peuvent être initialement réticents à les essayer.

Un bond en avant

Les Recon Jet Pro d’Intel sont conçues pour des métiers du bâtiment, de la maintenance ou encore des activités de secourisme. L’ordinateur est branché à la partie externe des lunettes, de même que la batterie, qui offre une autonomie de deux à 5 heures. Les verres des lunettes sont interchangeables.

Les services apportés par ces lunettes peuvent être obtenus avec des tablettes ou des ordinateurs portables. Mais les lunettes sont plus sûres dans les environnements à risques, estime Christopher Croteau, responsable de l’activité wearables d’Intel : « ce que nous voulons, c’est tout faire pour apporter l’information dans le champ de vision du travailleur de manière non intrusive pour qu’il puisse rester concentré sur ses tâches ».

Intel a développé les Recon Jet Pro après le rachat de Recon il y un an et demi. En mai dernier, le groupe a lancé les Recon Jet Pro ANSI Z87.1+ offrant une meilleure protection des yeux contre les projections. Elles sont commercialisées à partir de 600 $. 

Dernièure mise à jour de cet article : août 2017

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close