Avec DesktopPlayer, Citrix veut faciliter le déploiement de Windows sur Mac

News

Avec DesktopPlayer, Citrix veut faciliter le déploiement de Windows sur Mac

Christophe Bardy

Après avoir été le premier à dévoiler un hyperviseur de niveau 1 pour les postes clients PC, Citrix a finalement publié au mois de janvier sa solution Citrix DesktopPlayer pour Mac, un logiciel de virtualisation de poste client pour Mac OS X, basé sur un hyperviseur de type 2 (alors qu'un hyperviseur de type 1 s'installe directement sur le matériel, dans un hyperviseur de type deux, la couche de virtualisation tourne au-dessus du système d’exploitation principal de la machine). Citrix DesktopPlayer avait à l'origine été annoncé en mai 2013 lors de la conférence Synergy de Citrix.

DesktopPlayer n'a pas vocation à faire concurrence à des solutions de virtualisation comme VMware Fusion ou Parallels Desktop sur Mac OS X. Le logiciel n'est en effet pas un hyperviseur autonome. Il a été conçu par Citrix pour permettre de déployer sur Mac des machines virtuelles préconfigurées transmises via la console d’administration d’environnements de travail « Synchronizer » de XenDesktop. L'objectif est de permettre aux responsables IT de distribuer à leurs utilisateurs Mac des environnements de travail Windows prêts à l'emploi et sécurisés, qu’il est possible de verrouiller ou d’effacer automatiquement à distance, ou de rendre "périssable" après une certaine date. L'environnement de travail peut ainsi expirer après une certaine date, ce qui peut notamment s'avérer pratique pour les entreprises employant des intérimaires ou des contractants externes.

Une technologie qui fonctionne en mode connecté et en mode déconnecté

Pour les utilisateurs, l’un des principaux attraits de DesktopPlayer pour Mac est que la technologie leur permet de disposer d’environnements de travail fonctionnant aussi bien en mode connecté qu'en mode déconnecté. Atout additionnel, ces environnements tirent pleinement partie de la performance de leurs machines. Cela est rendu possible du fait que l’exécution de la VM se fait sur l'ordinateur et pas sur un serveur distant. Autre bénéfice, la performance n’est pas non plus dépendante de la performance du lien réseau, contrairement à un environnement VDI plus classique.

L’environnement de travail distribué aux utilisateurs exploite la technologie vDisk de Citrix, issue du rachat de RingCube, et qui permet d’isoler l’environnement système de l’environnement utilisateur (données, préférences) et des applications. Cela permet aux utilisateurs de modifier leurs paramètres sans affecter les capacités du service informatique à gérer leur image de base.

Jusqu’alors, Citrix ne disposait pas d’un outil de virtualisation client pour les Mac, permettant de faire fonctionner Windows nativement sur les machines d’Apple. XenClient, son hyperviseur de type 1, lancé en 2009, n’était proposé que sur PC. Or les Mac sont de plus en plus populaires dans les entreprises et il y avait clairement un besoin pour répondre à des scénarios de type BYOD.

Dans la pratique, DesktopPlayer pour Mac est un logiciel qui s’installe sur Mac OS X comme toute autre application Mac (moyennant un téléchargement de 200 Mo). Une version d’essai est proposée en téléchargement pour 90 jours et pour 10 postes clients. Pour les clients disposant de XenDesktop, DesktopPlayer requiert le paiement d’une licence perpétuelle additionnelle de 75$ par poste.


Join the conversation Comment

Share
Comments

    Results

    Contribute to the conversation

    All fields are required. Comments will appear at the bottom of the article.