Orlando Florin Rosu - Fotolia

Tegile Systems voit des opportunités dans l’avènement de NVMe et dans la fusion HPE-Nimble

Le CEO de Tegile revient sur l'adoption des nouvelles technologies Flash comme NVMe ou 3D XPoint et explique comment sa société entend affronter les grands acteurs traditionnels du stockage.

Comme nombre de fournisseurs de baies de stockage Flash, l’Américain Tegile Systems se prépare à adopter les dernières technologies de stockage persistant telles que NVMe ou 3D Xpoint d’Intel. La firme estime que son architecture devrait lui permettre de tirer parti de façon optimale de ces technologies. 

Contrairement aux leaders mondiaux du stockage, Tegile a abordé dès le départ le marché du stockage avec des systèmes hybrides alliant Flash et disques durs. Mais son architecture interne est selon la firme optimisée pour tirer parti de la Flash et des futurs supports de stockage à base de semiconducteurs.

Nos collègues de SearchStorage se sont entretenus avec le CEO de Tegile Systems, Rohit Kshetrapal, pour aborder les derniers développements sur le marché du stockage Flash et pour discuter de la façon dont la firme entend tirer parti de technologies comme NVMe. Kshetrapal a aussi répondu aux questions de nos collègues sur la récente annonce du rachat de Nimble Storage par HPE et sur les plans de la société en matière d’introduction en bourse.

Quelle est actuellement la répartition entre baies 100 % Flash et hybrides chez vos clients?

Kshetrapal : plus de 60 % de notre activité est aujourd’hui effectués sur du 100 % Flash. Alors que des disques flash de plus forte capacité émergent et que les conditions économiques s’améliorent, vous voyons moins de discussions autour de l’hybride. L’exception est quand les gens recherchent un système pour la reprise après sinistre.

La migration des disques durs vers la Flash continue au fur et à mesure que les clients renouvellent leurs systèmes. Et il s’agit définitivement d’un marché très concurrentiel. Beaucoup de clients n’ont pas vraiment besoin de la Flash pour leurs applications, mais ils achètent quand même de la Flash pour protéger leur investissement stockage. 

À propos de concurrence, comment pensez-vous que le rachat de Nimble Storage par HPE va affecter le marché du stockage flash et hybride?

Kshetrapal : Presque toutes les acquisitions génèrent une période de confusion, et celle de Nimble par HPE ne sera pas une exception. Comme on l’a vu avec le rachat d’EMC par Dell, cela prend du temps pour articuler de nouveaux messages de façon efficace, communiquer les nouvelles feuilles de route produit, et réconcilier les modèles tarifaires. Cela devrait être encore plus compliqué pour HPE, du fait du recouvrement qui existe entre les lignes de produits hybrides et 100 % Flash des deux sociétés. HPE va devoir relever le défi de combiner deux interfaces utilisateur, deux technologies et deux expériences opérationnelles différentes et de tracer un chemin d’évolution pour le marché.

Cela offre une opportunité pour les nouveaux entrants avec des plates-formes plus larges, qui vont pouvoir étendre encore plus leur base d’utilisateurs. Les intégrateurs, revendeurs et entreprises recherchent des solutions qui évoluent avec eux, sans incertitudes. Chez Tegile, la fusion a déjà généré un afflux d’appels entrants et nous n’en sommes qu’à la première semaine.

Qu’avez-vous fait pour vous préparer à l’arrivée de NVMe? Quand pensez-vous pouvoir livrer les premiers disques NVMe dans les baies IntelliFlash de Tegile Systems?

Rohit Kshetrapal

Kshetrapal : l’obstacle est que nous attendons que les fournisseurs de disques NVMe livrent leurs produits. Les plates-formes sont prêtes et le bus PCIe aussi.

Nos plates-formes disposent de quatre ports [NVMe] ; vous pourrez ajouter des disques NVMe à deux ports dès que les fournisseurs de SSD seront prêts. Ensuite, vous pouvez réellement plonger dans l’architecture et vous reposer sur les supports de stockage les plus rapides. L’étape suivante, si vous voulez vraiment un système qui déchire avec une latence ultra-faible, vous pouvez opter pour un système rempli uniquement de SSD NVMe.

Aujourd’hui, nous avons des NVDIMM pour nous aider dans les opérations de lecture/écriture et nous sommes prêts pour les disques NVMe à deux ports. Vous pouvez utiliser cette puissance latente pour accélérer y compris les systèmes Flash. L’étape suivante est un système 100 % NVMe.

Maintenant que chaque fournisseur a des systèmes 100 % flash, comment vous différenciez-vous?

Kshetrapal : Nous voyons les acteurs historiques vendre des systèmes 100 % Flash, mais leurs systemes n’ont pas été repensé depuis zéro. Prendre un système existant et le remplir de flash est bien pour le marketing, mais la réalité est que cela pose un défi pour le système. C’est comme mettre un moteur de BMW dans une Prius. La bataille se concentre alors sur le prix, et cela peut satisfaire les clients peu avertis

Et puis, il y a les acteurs de nouvelle génération comme Pure, Nimble. Ce sont ceux que nous voyons le plus souvent.

Est-ce que les clients des baies Tegile IntelliFlash utilisent aussi le cloud?

Kshetrapal : Les applications SaaS sont là depuis un bout de temps. On voit maintenant l’e-mail migrer vers le cloud. Mais lorsque l’on regarde les bases de données critiques, les systèmes analytiques avec des besoins de haute performance et de faible latence, tous ces systèmes sont « on premises ». Lorsque les clients commencent à étudier le coût de la performance dans le cloud par rapport à celui de la performance dans le datacenter, le datacenter l’emporte.

Parfois, les clients ne veulent pas un modèle Capex et préfèrent un modèle Opex. Pour cela, nous offrons un modèle tarifaire à base d’abonnement mensuel baptisé IntelliPay. IntelliPay est amélioré substantiellement par la déduplication et la compression. Amazon n’offre pas la déduplication et la compression ; Ils vous donnent des prix bruts. Nous pouvons donc offrir aux clients le modèle Capex/Opex qu’ils requièrent du cloud, tout en délivrant les niveaux de performances attendus.

Il y a un an, vous disiez que vous vous prépariez à une introduction en bourse, possiblement en 2017. Où en êtes-vous sur ce sujet?

Kshetrapal : je ne pense pas que les IPO soient d’actualité dans le marché du stockage actuel et pour le futur proche.

La raison pour cela est que nous voyons nos pairs dépenser trop d’argent pour financer leur croissance et ils sont punis pour cela. Le marché a pris conscience qu’il faut un équilibre entre la croissance et son coût. C’est ce que nous disons depuis longtemps. Une grande question est : « pouvons-nous nous développer plus vite ? ». Mais la question suivante est : « quel est le coût de cette croissance ? » nous avons été très prudents sur ce sujet.

Tant que cette équation fonctionne pour vous, une IPO peut être nuisible. Alors tout dépend des conditions de marché et il vous faut montrer que votre voie vers la rentabilité est plus rapide que celle des autres.

Quand nous voyons Pure et Nutanix continuer à dépenser l’argent qu’ils dépensent, nous ne pensons pas que ces modèles sont tenables, en tout cas pas au regard des points d’équilibre dont nous parlons aujourd’hui.

Alors, vous mettez plus la priorité sur la rentabilité que sur la croissance?

Kshetrapal : C’est le modèle que les marchés financiers demandent et c’est le cas depuis six à neuf mois. Les marchés recherchent des acteurs capables de bâtir un business rentable. C’est le plus important.

Chercherez-vous à lever plus de fonds cette année?

Kshetrapal : Oui. Nous continuerons à lever des fonds en fonction de nos besoins. Et notre trajectoire est bonne, malgré la contraction du marché. Nos partenaires stratégiques comme Western Digital, et nos autres investisseurs soutiennent la société. Nous allons aussi étudier d’autre chemin pour accéder au marché. Nous pensons que les voies d’accès aux clients par la distribution sont coûteuses, et nous signerons prochainement des accords OEM qui nous permettront d’accéder à des clients de façon plus économique.

Au delà des nouvelles technologies Flash, où investissez-vous en matière de R&D?

Kshetrapal : Nous avons fait des investissements significatifs dans notre technologie d’analyse prédictive Intellicare. La collection de données a été phénoménale pour nous. Nous sommes passés d’une collecte de donnée sur une base quotidienne à une collecte horaire. Et cette année, nous allons passer à une collecte toutes les cinq minutes.

Cette analyse prédictive nous permet non seulement de résoudre des problèmes, ce que tout le monde fait depuis des lustres, mais nous pouvons aussi prévoir quand un client manquera de capacité. Nous pouvons aussi détecter quand leurs applications ayant besoin de performances évoluent et comment ils devraient répartir ces applications entre les différents types de support de stockage. Nous pouvons fournir une vue à 360 ° pour le support des clients, mais aussi gérer une part croissante des baies pour nos clients. C’est un point important pour nous.

Vous allez aussi voir plus d’adoption de NVMe et d’autres supports. Lorsque la 3D Xpoint deviendra réalité, nous proposerons quelque chose en la matière. Nous attendons des premiers échantillons des fournisseurs. Ensuite, NVMe over Fabrics sera la prochaine évolution que nous voyons. De plus en plus, le besoin de prendre des décisions instantanées en analysant de grands volumes de données devient une réalité.

Dernièure mise à jour de cet article : mars 2017

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close