L’Etat injecte 23 M€ dans l’e-santé

Dans le cadre des investissements d’avenir du Grand Emprunt, Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l’innovation et à l’économie numérique et Louis Gallois, commissaire général à l'investissement, ont annoncé les 14 projets sélectionnés dans le 2e appel à projet portant sur la e-santé. Cet appel à projet portait sur le «développement de services numériques pour la santé et l’autonomie», son intitulé. Ces 14 projets, qui représentent un investissement total de 57 millions d’euros, recevront ainsi un financement de l’Etat de 23 millions d’euros via des subventions s’échelonnant de 300 000 à 4 millions d’euros par projet.

Dans le cadre des investissements d’avenir du Grand Emprunt, Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, Fleur Pellerin, ministre déléguée aux PME, à l’innovation et à l’économie numérique et Louis Gallois, commissaire général à l'investissement, ont annoncé les 14 projets sélectionnés dans le 2e appel à projet portant sur la e-santé. Cet appel à projet portait sur le «développement de services numériques pour la santé et l’autonomie», son intitulé.

Ces 14 projets, qui représentent un investissement total de 57 millions d’euros, recevront ainsi un financement de l’Etat de 23 millions d’euros via des subventions s’échelonnant de 300 000 à 4 millions d’euros par projet. Ces projets pilotes portent sur la télémédecine, la prise en charge des patients à domicile et l’aide au maintien à domicile ainsi que sur l’information des patients et des soignants. « Ces 14 projets permettront à la fois d’améliorer et de valider les technologies et les services d’e-santé déployés à une échelle significative, mais aussi d’évaluer les usages et les modèles économiques de ces solutions », indiquent les ministères dans un communiqué.

Une autre voie donc pour valider ce que peut apporter l’e-Santé. Parmi les projets sélectionnés, on retrouve par exemple la plate-forme de télémédecine, spécialisée dermatologie Dermadom de Degetel, le projet Ic@re de Legrand pour l’aide au maintien des personnes en perte d’autonomie, ou encore Echange de Casino, un «dispositif pour aider les personnes à autonomie réduite à sortir de chez elles et à faire leurs courses ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close