Carlos Luna/Flickr

G Suite : Google ajoute des outils de monitoring et le choix de la localisation des données

Google a sorti une solution de téléphonique d'entreprise et prévoit d'ajouter de nouveaux outils de monitoring aux éditions professionnelles de G Suite. La nouvelle localisation possible des données est aussi une manière de courtiser les grandes entreprises face à Office 365.

Google vient de lancer un système téléphonique d'entreprise et a publié en version bêta plusieurs améliorations à la version professionnelle de sa suite de collaboration, de messagerie et de web-conférence Web.

L'arrivée de « Google Voice for G Suite » annoncée au Google Cloud Next comble un trou dans le portefeuille B2B de l'éditeur. Lors de son lancement, le service cloud offre moins de fonctionnalités - et s'accompagne d'un écosystème de partenaires plus restreint - que les systèmes de téléphonie d'Office 365 (Skype for Business et Teams).

Google a certifié une série de téléphones IP pour Google Voice : la série VVX de Poly - anciennement Plantronics et Polycom. Parce qu'il n'offre que des fonctionnalités de base, le service devrait surtout plaire aux petites entreprises ou aux petites équipes au sein de grandes entreprises.

Le service vocal de Google prend en charge la transcription des messages vocaux, le renvoi d'appel et les répondeurs automatiques. Il offre également aux administrateurs informatiques une console pour la gestion des numéros de téléphone et le suivi de l'utilisation.

Google Voice for G Suite est disponible dans 12 pays[1] dont la France.

Localisation des données de G Suite

Bien que G Suite se porte bien sur le marché des petites entreprises, Google a du mal à remporter des contrats face à Office 365.

L'une des faiblesses de G Suite était qu'il ne permettait pas aux entreprises de contrôler l'endroit où elles stockent leurs données. Ce point a changé cette semaine avec le lancement des choix de régions pour G Suite, une fonctionnalité introduite en preview l'été dernier. Les clients professionnels peuvent désormais choisir de garder leurs données distribuées sur l'infrastructure mondiale de Google ou les conserver sur des serveurs spécifiques (en Europe par exemple).

« La nouveauté la plus intéressante pour les grandes entreprises [parmi celles annoncées] sera la possibilité de choisir une région pour les données », confirme déclaré Jeffrey Mann, analyste chez Gartner. « Ne pas pouvoir définir où les données sont stockées a été un frein majeur pour G Suite ».

Google prévoit également de lancer prochainement en version bêta deux nouveaux tableaux de bord pour l'IT : un centre d'alerte pour le suivi des menaces de sécurité et un centre de sécurité pour enquêter sur ces menaces et gérer les paramètres d'alerte.

« Google doit encore faire des efforts pour montrer que ses produits sont adaptés aux grandes entreprises, avec un mélange de technologies cloud et sur site », avance pour sa part TJ Keitt, analyste chez Forrester Research. « Le défi pour Google a toujours été de soutenir la comparaison, auprès des services IT des grandes entreprises, face à ce que ces DSI ont l'habitude d'avoir d'un éditeur comme Microsoft ».

Hangouts Meet, Hangouts Chat et Google Assistant

Côté webconférence, Google a ajouté le sous-titrage en direct à Hangouts Meet. L'application devrait bientôt prendre en charge les réunions jusqu'à 250 participants actifs. Hangouts Meet bénéficie également d'une fonction de diffusion en direct, prenant en charge jusqu'à 100 000 spectateurs (passifs).

Microsoft a récemment déclaré que la transcription en temps réel pour Microsoft Teams serait bientôt lancée en préversion publique. Le mois dernier, l'éditeur avait ajouté un service de diffusion en direct à son offre de UCaaS, jusqu'à 10 000 téléspectateurs.

Google a également promis une version bêta de Hangouts Chat dans Gmail, ce qui permettra aux utilisateurs d'envoyer des messages instantanés dans le coin inférieur gauche du tableau de bord des e-mails. Hangouts Chat - une application de collaboration d'équipe similaire à Slack - remplacera l'application de messagerie grand public Hangouts.

Autre nouveauté, Google a ajouté l'interface vocale AI Google Assistant au Calendrier de G Suite. Les utilisateurs peuvent exécuter des commandes de base - comme demander quelles sont les réunions à venir - en parlant.

« J'attends de Google - qui a une intelligence artificielle [et] un Machine Learning impressionnants - qu'il s'adresse de manière beaucoup plus forte aux entreprises. J'espère qu'il a signé de nouvelles entreprises - et surtout qu'il continuera à affuter ses arguments pour ce type de client », conclut Wayne Kurtzman, analyste chez IDC.

[1] États-Unis, Canada, Royaume-Uni, Espagne, France, Irlande, Pays-Bas, Suède, Danemark, Portugal, Royaume-Uni, Suisse et Autriche

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close