PRO+ Contenu Premium/Applications et données

Merci pour votre inscription !
Accédez au contenu Pro+ ci-dessous.
Février 2019

Anaplan France : 110 clients, dont les trois quarts dans le Top 300 français

Des résultats de la licorne d'origine anglaise partie lever des fonds en Californie, on retiendra les quelques éléments stratégiques clefs suivants. Une croissance à l'américaine Premier élément, Anaplan confirme une stratégie de croissance à l'américaine qui consiste à « gagner du client » pour grossir vite et rafler la mise dans une logique de « winner takes all » (l'acteur le plus gros gagne la majorité du marché par effet d'inertie). Dans les chiffres, cette stratégie se traduit par un revenu en très forte progression - déjà 171 millions de dollars de CA sur les neufs premiers mois de l'année fiscale contre 168 sur les douze de l'année dernière - mais un résultat net qui se creuse (de -47.55 millions $ sur l'année précédente à déjà -85,19 millions sur trois trimestres). Ce résultat net semble parfaitement logique quand on se penche sur les investissements marketing et commerciaux. L'année dernière, Anaplan a pratiquement investi dans ce poste autant que son CA. Cette année, il y a déjà consacré 206 millions (soit 120 % de ...

A lire Dans ce numéro

  • ITSM, ITAM, ITOM : quelles différences ?

    par  Philippe Ducellier

    « CRM de l'IT ». « ERP de la DSI ». Les métaphores ne manquent pas pour tenter d'expliquer ce que sont ces trois familles d'outils dédiés à la gestion de l'IT. Matthieu de Montvallon, expert du domaine, les définit clairement.

  • Plus d’agilité pour les flux de données de Travel Planet

    par  Alain Clapaud

    Travel Planet veut booster le monde des Travel Management Company, ces agences de voyages dédiées au marché entreprise. Outre une approche Web, le Lillois mise sur son agilité pour s’imposer sur le marché, agilité dans laquelle la plateforme Alteryx joue un rôle clé.

  • L'adoption du cloud reste sinusoïdale

    par  Philippe Ducellier

    Historiquement, le cloud a suscité la méfiance sur les questions de sécurité. Puis Salesforce est arrivé. Un autre mouvement de défiance lui a succédé avec la Loi de Programmation Militaire et le Patriot Act. Avant de repartir. Le CLOUD Act et le RGPD marquent le retour des inquiétudes.

- ANNONCES GOOGLE

Close