PRO+ Contenu Premium/Applications et données

Merci pour votre inscription !
Accédez au contenu Pro+ ci-dessous.
Février 2019

Plus d’agilité pour les flux de données de Travel Planet

Les entreprises françaises dépensent chaque année 35 milliards d’euros en voyages d’affaires, un gâteau que se partagent les Travel Management Company (TMC) tels qu’American Express ou Carlson Wagonlit Travel, les agences de voyage ou des acteurs venus du monde IT tels qu’Amadeus ou SAP Concur, un marché de plus en plus déstabilisé par les acteurs du numérique tels que Traveldoo, filiale d’Expedia. Parmi ces acteurs, Travel Planet est un TMC d’origine lilloise qui fournit à ses clients un outil en ligne permettant aux entreprises de réserver leurs prestations voyage, qu’il s’agisse de billets d’avion, de train, de nuits d’hôtel sans devoir les régler en ligne. C’est l’agence qui effectue les paiements puis refacture ces prestations à l’entreprise par la suite. « Nous nous positionnons comme un facilitateur de voyages d’affaires des collaborateurs de l’entreprise » résume Cyprien Descheemaker, CTO de Travel Planet. « En parallèle à cette activité en ligne baptisée Click & Control, nous avons une équipe dédiée afin de répondre aux...

A lire Dans ce numéro

  • ITSM, ITAM, ITOM : quelles différences ?

    par  Philippe Ducellier

    « CRM de l'IT ». « ERP de la DSI ». Les métaphores ne manquent pas pour tenter d'expliquer ce que sont ces trois familles d'outils dédiés à la gestion de l'IT. Matthieu de Montvallon, expert du domaine, les définit clairement.

  • Plus d’agilité pour les flux de données de Travel Planet

    par  Alain Clapaud

    Travel Planet veut booster le monde des Travel Management Company, ces agences de voyages dédiées au marché entreprise. Outre une approche Web, le Lillois mise sur son agilité pour s’imposer sur le marché, agilité dans laquelle la plateforme Alteryx joue un rôle clé.

  • L'adoption du cloud reste sinusoïdale

    par  Philippe Ducellier

    Historiquement, le cloud a suscité la méfiance sur les questions de sécurité. Puis Salesforce est arrivé. Un autre mouvement de défiance lui a succédé avec la Loi de Programmation Militaire et le Patriot Act. Avant de repartir. Le CLOUD Act et le RGPD marquent le retour des inquiétudes.

- ANNONCES GOOGLE

Close