PRO+ Contenu Premium/Information Sécurité

Merci pour votre inscription !
Accédez au contenu Pro+ ci-dessous.
Mai 2017

Comment EDF fait face à 10 millions de cyber-attaques par an

C'est désormais de notoriété publique, les énergéticiens sont, après les banques, l'une des cibles privilégiées des pirates informatiques. En décembre 2015, des hackers étaient même parvenus à interrompre la production de trois centrales énergétiques en Ukraine avec une attaques particulièrement évoluée. Et on imagine que bon nombre des installations d'EDF ont été classées OIV (opérateurs d'importance vitale) par l'ANSSI, l'agence nationale de la Sécurité des systèmes d'information. En conséquence, EDF doit hausser le niveau de protection "cyber" de ses installations et renforcer ses moyens de reporting d'incidents vis-à-vis des autorités en cas d'attaque. Groupe comptant 155.000 personnes, EDF est présent sur de multiples métiers, depuis la distribution jusqu'au nucléaire, en passant par l'hydraulique, le thermique, l'hydraulique et les énergies nouvelles. De ce fait, son environnement informatique est complexe et réparti à l'international. Celui-ci est géré par les 1 800 personnes, dont 200 personnes dans les équipes sécurité....

A lire Dans ce numéro

- ANNONCES GOOGLE

Close