PRO+ Contenu Premium/Information Sécurité

Merci pour votre inscription !
Accédez au contenu Pro+ ci-dessous.
Mai 2019

Comment Voyages-SNCF.com lutte contre les mauvais robots

On ne badine pas avec les robots lorsque, comme Voyages-sncf.com, on draine 12 millions de visiteurs uniques par an, gère 60 To de données, et opère 3000 serveurs répartis dans deux centres de calcul. Surtout lorsque, comme l’explique Emmanuel Cordente, RSSI du voyagiste en ligne, ces robots représentent en moyenne 50 % du trafic, avec des pics à 70 %. Car le risque associé est loin d’être négligeable. C’est d’abord celui de l’indisponibilité « par effet de bord ». Inacceptable lorsque l’on vend 39 billets par seconde. Mais ce trafic parasite – car il s’agit de robots chargés d’aspirer le contenu du site – peut aussi avoir un impact sur l’efficacité des stratégies de gestion des prix, et donc in fine sur les performances du voyagiste. Et puis il y a un coût direct, induit par un surdimensionnement des infrastructures pour absorber cette charge. Injecter un captcha de manière ciblée Alors, début 2016, les équipes de Voyages-sncf.com ont décidé d’intervenir face à une menace qui avait considérablement gagné en sophistication. Car ...

A lire Dans ce numéro

- ANNONCES GOOGLE

Close