PRO+ Contenu Premium/Information Sécurité

Merci pour votre inscription !
Accédez au contenu Pro+ ci-dessous.
Mai 2019

Manutan se protège des dénis de service

Manutan, plus grand fournisseur européen de produits et services aux entreprises, gère rien moins que 21 sites Web. En France, ce canal représente 40 % de son chiffre d’affaires. Le reste des ventes se fait par fax ou téléphone, pour l’essentiel, mais les services correspondants sont basés sur IP. Pour l’ensemble, Manutan opère deux centres de calcul configurés en actif/passif. Pas question, donc, de laisser des attaques en déni de service (DoS) bloquer l’activité. Mais il n’a pas fallu longtemps à Eric Thierry, RSSI de Manutan, pour faire face aux premières attaques de ce type : il est entré en poste en mars 2016, et a été confronté à la menace dès le mois de mai suivant. Une situation pour le moins inconfortable à quatre mois des nouveaux budgets annuels. Pour éviter d’avoir à revivre une telle situation ultérieurement, il a donc cherché une solution qui protège l’infrastructure du groupe non seulement contre les attaques de grande ampleur, susceptibles de saturer complètement la bande passante des centres de calcul, que ...

A lire Dans ce numéro

- ANNONCES GOOGLE

Close