PRO+ Contenu Premium/STORAGE

Merci pour votre inscription !
Accédez au contenu Pro+ ci-dessous.
Décembre 2015

Tirer les meilleures performances du stockage à définition logicielle (SDS)

Correctement mis en œuvre, le Software Defined Storage forme une couche de stockage indépendante du matériel et de la charge de travail entre les applications et les ressources de stockage physique. Comme pour toute technologie, il existe de bonnes et de mauvaises façons de procéder pour implémenter cette couche d'abstraction SDS. Une approche consiste à établir la couche de virtualisation de stockage en utilisant les interfaces de programmation (API) du matériel de stockage, et en tirant ainsi parti des mécanismes de « connexion » ajoutés par les fournisseurs de matériel dans leurs OS de stockage pour construire des volumes et associer ces volumes aux services fournis sur la baie en tant que logiciel à valeur ajoutée. Le revers de la médaille est le coût induit par les changements à répétition apportés aux équipements des nombreux fournisseurs, qui se répercute dans les coûts logiciels. Si un fabricant de matériel modifie son microprogramme ou son logiciel, un fournisseur SDS requiert du temps se remettre à niveau, ce qui peut ...

A lire Dans ce numéro

- ANNONCES GOOGLE

Close