PRO+ Contenu Premium/STORAGE

Merci pour votre inscription !
Accédez au contenu Pro+ ci-dessous.
Juin 2018

Les acteurs français du stockage : l’essentiel sur OpenIO

Le français OpenIO est l’un des nouveaux venus dans le monde du stockage objet, mais sa technologie a des racines anciennes puisqu’elle a fait ses débuts il y a plus de 10 ans. La technologie de stockage objet d’OpenIO trouve son origine dans une solution de stockage logicielle développée sur mesure à partir de 2007 par Atos Worldline pour le stockage et l’archivage des services de messagerie électronique de Wanadoo (aujourd’hui Orange) puis également ceux de SFR. En 2012, le code du logiciel est devenu Open Source à la demande d’Orange et en 2015, plusieurs des mainteneurs de ce code ont profité de la réorientation stratégique de Worldline vers les métiers du bancaire pour créer un fork et en faire un produit à part entière. En juin 2015, OpenIO était née. Depuis, la société n’a cessé de se développer en acquérant de nouveaux clients et en imaginant des services de données et des services de "compute" innovants autour de sa solution de stockage. Un peu plus de deux ans après les débuts de la commercialisation de sa technologie,...

A lire Dans ce numéro

  • Les offres de stockage en cloud des acteurs français

    par  Christophe Bardy

    Il n’y a pas qu’Amazon AWS, Microsoft Azure ou Google Cloud dans la vie. Plusieurs acteurs hexagonaux du cloud ont développé des services de stockage alternatifs qui sont des alternatives possibles aux services proposés par les géants mondiaux. Et ils ont l’avantage de ne pas être soumis aux réglementations américaines intrusives telles que le Patriot Act ou le Cloud Act.

  • Quel stockage pour Hadoop ?

    par  Christophe Bardy

    HDFS, le système de gestion de fichiers distribué d’Hadoop, a considérablement évolué depuis les débuts du framework analytique. Ce qui n’empêche pas certains de lui chercher des alternatives.

  • S3 : une option de stockage de plus en plus utilisée pour Hadoop

    par  Christophe Bardy

    Au cours des dernières années, le support du protocole S3 par Hadoop s’est considérablement enrichi. Au point que de nombreux utilisateurs effectuent aujourd’hui directement des requêtes sur des données stockées dans des systèmes de stockage objet, là où auparavant, ils les auraient importées dans HDFS.

- ANNONCES GOOGLE

Close