Gérer les services de chiffrement des fournisseurs cloud

En France, l’utilisation d’une solution de chiffrement est libre, mais le fournisseur doit obtenir une autorisation de l’État (gérée par l’ANSSI) pour proposer ses services. Quand les clés et les algorithmes de chiffrement sont transférables ou stockés en dehors de l’Union européenne, ils entrent dans la catégorie « de biens à double usage » pour une utilisation civile et militaire, ce qui justifie ce besoin d’autorisation.

> Découvrir le guide essentiel À la découverte des services de chiffrement des fournisseurs cloud

Close