Les dessins du MagIT

Télécharger Information Sécurité
  • Dans ce numéro:
    • #NotPetya : les enseignements tirés chez Maersk
    • Gestion des correctifs : cinq pratiques de référence
    • Gestion des correctifs : des pistes pour améliorer une activité essentielle
    Télécharger cette édition
  • Microsoft retarde encore l'intégration entre Teams et Skype

    L'intégration avec Skype version grand public - qui permettra de communiquer depuis Teams vers l'extérieur d'une organisation - est maintenant prévue pour le premier trimestre. Microsoft l'avait promise pour ce mois-ci. D'autres fonctionnalités très demandées manquent encore.

  • HPE donne une seconde vie au hardware

    Dans son centre européen situé en Écosse, HPE valorise les équipements informatiques des entreprises, en misant davantage sur la réutilisation que sur le recyclage. Par valorisation, il faut comprendre reconditionnement des actifs - allant de l’ordinateur portable au serveur de centre de calcul, en passant par les PC, baies de stockage voire… les mainframes ! À juste titre, Mateo Dugand, Responsable développement durable EMEA chez HPE, rappelle que « la réutilisation de matériels est bien plus responsable d’un point de vue écologique que le recyclage, puisqu’il ne génère pas la construction de nouveaux équipements ».

  • Première bonne résolution 2020 : optimiser sa consommation cloud

    Rien ne sert de passer au cloud sans FinOps. L'approche est essentielle pour permettre à une transformation vers le cloud de tenir toutes ses promesses d'optimisation du budget IT.

  • Cloudera dirigé par un ex d’Hortonworks spécialiste des fusions

    Cloudera a enfin trouvé un PDG. Ce sera l’ex-patron d’Hortonworks, éditeur avec qui il avait fusionné en 2019. Vu le profil du dirigeant, les analystes envisagent une nouvelle opération financière, comme un rapprochement avec IBM ou Microsoft.

  • Citrix Gateway : l’exploitation de la vulnérabilité a commencé

    Les premiers assauts ont été observés durant le week-end, suite à la publication de démonstrateurs fonctionnels. Désormais, la prévention seule ne suffit plus. Et le correctif de Citrix se fait encore attendre. Les premiers sont annoncés pour le 27 janvier, destinés à ses systèmes dans leur version 13. Son calendrier va jusqu’au 31 janvier. Et accessoirement, si Citrix assure que ses rustines « seront complètes et pleinement testées », il ne dit rien de leur capacité à détecter et alerter sur une éventuelle compromission survenue avant leurs applications.

  • La demande de data scientist reste très forte

    Avec la montée en puissance de l’analytique, puis du machine learning et de l’intelligence artificielle (NLP, computer vision, ou Deep Learning) le data scientist occupe désormais un poste clé. Toutefois, trouver du personnel qualifié reste très compliqué. Les entreprises et les éditeurs contournent le problème à leur manière.

  • Ransomware : vous avez aimé 2019 ? Vous allez adorer 2020 !

    Comme il se doit, les acteurs de l’industrie de la cybersécurité ont sorti leurs boules de cristal et livré leurs prévisions pour la nouvelle année.Et ill y a un point sur lequel beaucoup tombent d’accord : la star honnie de 2019, les rançongiciels, est appelée à faire lourdement parler d’elle cette année encore.

  • Le DaaS pour gérer la fin de vie de Windows 7

    Avec l’arrêt du support de Windows 7, les administrateurs doivent prévoir de s'adapter. Mais les options ne manquent pas, dont le passage au poste de travail virtuel avec Windows Virtual Desktop.

  • Stockage : les analystes urgent les ingénieurs de changer de carrière

    Gartner prédit la disparition des spécialistes du stockage. Les entreprises étant promptes à garder leurs salariés, les experts en place sont appelés à se former vite à autre chose.

  • Début d'année sur fond de grèves

    L'année 2020 débute avec de bonnes perpectives pour l'informatique, les bots et le télétravail, sur fond de grèves persistantes des transports urbains.

  • Les priorités pour 2020

    Passage de relais de 2019 vers 2020 : le moment de faire le bilan de l'année écoulée et d'afficher ses priorités.

  • En 2020, place au Machine Learning Ops

    2019 a été une année record pour l’IA. Les investisseurs, les sociétés de capital-risque et les gouvernements du monde entier ont misé sur cette tendance technologique. L’utilisation accrue de modèles préentraînés, la mise en avant du Machine Learning Ops et le renforcement de la transparence sont autant d’éléments qui devraient marquer l’année 2020 dans le domaine de l’IA.

  • Emotet et Dridex, deux invités surprises bien encombrants pour les fêtes

    Les opérateurs de ces maliciels apparaissent particulièrement actifs en cette fin d’année, promettant de gâcher les fêtes pour beaucoup. Pour certains, c’est d’ailleurs déjà fait.

  • Silicon One : Cisco propose une puce réseau autonome

    Cisco devient fournisseur de processeur réseau. L’équipementier proposera dès 2020 aux grands acteurs du cloud de construire leurs propres routeurs et switches à partir d’un nouvel ASIC, Silicon One, conçu pour accélérer les fonctions de routage. C’est un revirement conséquent dans la stratégie de Cisco qui, jusque-là, ne fournissait que des équipements fermés en argumentant qu’ils étaient les plus performants grâce à l’utilisation exclusive d’un ASIC propriétaire.

  • Le RPA au service de la direction financière

    De nombreuses activités des services finances restent manuelles et prennent beaucoup de temps. Parmi celles-ci, on pourrait citer l’extraction des données issues de différents systèmes (ERP, HCM, SCM, paie, etc.), la préparation des rapports, sans oublier le fait de résoudre manuellement… les erreurs des processus manuels. Mais aujourd’hui, l’automatisation robotique des processus (le RPA) peut modifier la donne en prenant en charge ces tâches répétitives.

- ANNONCES GOOGLE

Close