Les dessins du MagIT

Télécharger Information Sécurité
  • Dans ce numéro:
    • Android Q simplifie encore la gestion des terminaux mobiles
    • iPadOS 13 : peut-être enfin l’OS qu’attendait l’iPad pour se substituer à l’ordinateur portable
    Télécharger cette édition
  • IBM arrive à freiner ses pertes grâce à Red Hat

    Alors que les analystes jugeaient le rachat de Red Hat trop cher, il s’avère que cette nouvelle filiale impulse une dynamique de relance parmi une activité globalement en baisse.

  • Selon Microsoft, l'IoT manque de talents disponibles

    Au mois d'août dernier, Microsoft publiait l'étude IoT Signals. Pas moins d'un tiers des POC liés à l'internet des objets ne voient pas le jour pour des raisons financières. Pour le géant de l'informatique, le manque de talents disponibles et une organisation mal préparée en sont les raisons.

  • M6 : une cyberattaque venue de la messagerie électronique

    Selon nos sources, un premier compte de collaborateur de la chaîne aurait été compromis dès le mois de juillet. Les assaillants auraient ensuite progressé lentement jusqu’à activer le ransomware, combinant Nanocore et Troldesh.

  • Bill McDermott dit « Auf Wiedersehen » à SAP

    Sous pression d’un fonds activiste, le PDG new-yorkais, qui a accompagné les transformations de l’éditeur allemand vers l’ère post-ERP et cloud, s’en va. En 10 ans, il a donné une forte dimension américaine à SAP. Une direction bicéphale lui succède.

  • Assises de la sécurité : il faut « aider, pas juste faire peur »

    Le patron de l’Anssi Guillaume Poupard appelle à en finir avec les messages anxiogènes. Il souligne l’importance d’une approche progressive pour les opérateurs de services essentiels. Il s’inquiète de la menace qui pèse sur les ETI.

  • Vidéo-conférence : BlueJeans sort une extension qui résume les réunions

    Mélange de verbatim automatiques, de clips et de tagging, « Smart Meetings » vise à rendre consommables a posteriori des réunions souvent (trop) longues. La transcription en français devrait arriver en 2020.

  • 7 000 emplois supprimés chez HP d'ici 2023

    HP inc, le fabriquant d’ordinateurs et d’imprimantes né de la division en 2015 de HP entre HP inc et HP Enterprise, a annoncé un plan de restructuration devant s'accompagner de la suppression de 7 000 à 9 000 emplois en trois ans, sur ses effectifs actuels de 55 000 personnes.

  • Art Coviello : les cyberarmes « menacent l'existence même de l'humanité »

    L’ancien président exécutif de RSA Art Coviello porte un regard inquiet sur le comportement des Etats dans le cyberespace, au-delà des déclarations d’intention, ainsi que sur l’utilisation faite par certains des réseaux sociaux.

  • Des Chromebooks avec date de péremption

    Chaque appareil peut profiter de six ans et demi de support logiciel, mais pas plus. Et pas à partir de sa date d’achat, mais à partir de celle de son lancement par son constructeur. Comme l’explique Google, « les Chromebooks en fin de vie ne reçoivent plus les mises à jour automatiques qui les rendent plus performants, tant au niveau matériel que logiciel ». Un nombre croissant d’utilisateurs découvrent ainsi, et avec mécontentement, que leur Chromebook est assorti d’une date d’expiration. Lorsque celle-ci arrive, la machine en informe son utilisateur, sans véritablement prendre de gants.

  • Oracle met du Machine Learning dans son OCR

    Oracle continue également d’infuser de l’intelligence artificielle dans ses solutions. Dernier exemple en date, présentée à San Francisco cette année, avec Intelligent Document Recognition. Le logiciel utilise la reconnaissance optique de caractères (OCR) et l’apprentissage statistique (Machine Learning) pour identifier les informations financières et les données clefs (numéro de factures, montant...), dans des formats de documents populaires, comme le PDF.

  • Le président de la révolution Internet

    Disparition de Jacques Chirac, qui présida de mai 1995 à mai 2007, lors de la révolution du web, de l'internet et des télécoms : disparition du minitel, premières licences de téléphonie mobile, ouverture des télécoms à la concurrence, premiers réseaux sociaux et premiers smartphones.

  • Quelle succession à la FSF ?

    Après la démission de Richard Stallman, la question de sa succession à la tête de la Free Software Foundation FSF commence à se poser, laissant pointer des controverses sur les risques que cette succession pourrait conduire quant à l'intangibilité des termes de la licence publique générale GNU GPL et de ses dérivées.

  • Cegid : pas de transformation digitale sans ERP

    L’ERP est-il encore un outil qui permet d’innover ? La question peut paraître théorique, mais elle ne l’est pas. En tout cas pas pour les éditeurs du marché qui voient grandir l’idée selon laquelle la transformation numérique ne s’appuie plus sur l’informatique de gestion traditionnelle, mais sur de nouveaux outils capables, par exemple, d’améliorer l’interaction avec le client (CX), d’automatiser (RPA), ou de créer de nouveaux modèles économiques (IoT et facturation des clients à l’usage). Lors de son évènement Connections ERP, Cegid a vanté le rôle toujours central de l’ERP comme socle des entreprises, expliqué sa nouvelle gamme et rassuré sur son accord avec Acumatica

  • Snowden et la cybersécurité : un avant et un après...

    Celui qui a levé le voile sur les pratiques de l’agence américaine du renseignement il y a six ans publie son autobiographie. Loin d’être apaisé, le débat qu’il suscite reste fortement passionné, s’avérant fortement clivant et déclenchant des débats passionnés, notamment au sein de la communauté de la cybersécurité. Une communauté dans laquelle les révélations d’Edward Snowden n’ont pas manqué de laisser une trace.

  • Richard Stallman démissionne du MIT et de la Free Software Foundation

    Suites aux débats agitant le MIT dans le cadre de l'affaire Epstein, Richard Stallman a annoncé sa démission de son poste au CSAIL, laboratoire de recherche en intelligence artificielle et en sciences informatiques du MIT, «à cause des pressions exercées sur le MIT et moi-même à cause d’une série de malentendus et de fausses interprétations ». Il a également démissionné de la présidence de la FSF.

- ANNONCES GOOGLE

Close