Les dessins du MagIT

Télécharger Information Sécurité
  • Dans ce numéro:
    • Introduction aux appliances UTM
    • Six critères pour choisir une appliance UTM
    • UTM vs NGFW : de vraies différences ?
    Télécharger cette édition
  • Suspicion d'espions chinois sur le matériel Supermicro

    Selon Bloomberg, des cartes mères de serveurs signées Supermicro auraient été modifiées par des agents chinois. Des puces – « de la taille d’un grain de riz » – absentes du schéma de conception initial de cartes mères de serveurs signées Supermicro, auraient été trouvées sur des cartes livrées à Elemental, depuis racheté par Amazon, ou encore sur des serveurs déployés chez Apple.Entre démentis des victimes avancées et questions techniques, les interrogations restent nombreuses. Les risques liés à la chaîne logistique méritent cependant d’être pris au sérieux.

  • Cybersécurité : Internet menacé de balkanisation

    Dans une tribune poussée à la presse française, mais publiée durant l’été dans The Guardian, Eugène Kaspersky alerte sur le risque rampant de balkanisation de la cybersécurité. Mais elle apparaît déjà bien en marche.

  • Directive NIS : un statut d’OIV « light » pour les opérateurs de services essentiels

    Un nouvel arrêté fixe les règles de sécurité s’appliquant à ces organisations, ainsi que les délais de mise en conformité. Sans surprise, il emprunte largement aux travaux antérieurs sur les opérateurs d’importance vitale.

  • 50 millions de comptes Facebook à découvert

    Facabook a annoncé avoir détecté une faille de sécurité ayant permis une attaque ayant affecté 50 millions de ces comptes.

  • Google autoriserait ses clients G Suite à gérer leurs clefs de chiffrement

    La chose n'est pas encore faite mais, selon nos informations, Google est en train d'explorer sérieusement la possibilité de laisser les entreprises clientes de sa G Suite gérer elles-mêmes leurs clefs de chiffrement.

  • CLOUD Act & PATRIOT Act : les DSI français préoccupés

    Le constat s'impose. Des témoignages de divers acteurs montrent que les grandes entreprises françaises ont bien pris conscience de l'impact du droit américain sur leurs outils cloud. Reste à préciser les parades.

  • L'avenir du libre passe par la conversion des utilisateurs en contributeurs

    Sans contribution et engagement, pas de communauté et sans communauté, pas d’open source. S'inquiétant du déséquilibre malsain entre un périmètre fonctionnel toujours grandissant et le petit groupe qui tient la boutique, assurant la production régulière de versions, maintenant la qualité, produisant la documentation ou corrigeant les bugs critiques, Thierry Carrez, VP Engineering de l’OpenStack Foundation, insiste sur la nécessité d’opérer un changement : celui de la conversion des utilisateurs en contributeurs.

  • Quand les brèches coûtent leur poste aux responsables de la sécurité

    Les brèches peuvent avoir des conséquences individuelles bien concrètes, au moins dans certains cas. Selon les résultats d’une étude de B2B International pour Kaspersky, auprès de plus de 5 800 entreprises de tailles variées, entre mars et avril, un tiers des brèches de données survenues l’an dernier ont conduit à des licenciements. Mais les entreprises européennes semblent plus tendres que leurs homologues américains.

  • Microsoft rachète Lobe pour démocratiser l'IA

    Pour mettre l'informatique cognitive à portée du plus grand nombre, voire des métiers, Microsoft a mis la main sur une startup qui permet de développer des modèles de Deep Learning et des applications en simple glisser-déposer. Lobe s'appuie sur des frameworks open-source.

  • Prix et écrans XXL pour les nouveaux iPhone

    Apple présente ses trois nouveaux iPhone, Xr, Xs, Xs Max, avec des prix allant de 859 euros à 1 659 euros.

  • Le fisc irlandais lance un Bot pour les contribuables

    L'« Office of the Revenue Commissioners » (l'administration fiscale irlandaise) travaille avec Accenture pour tester l'utilisation de l'Intelligence Artificielle pour fournir de nouveaux services aux citoyens, via un assistant virtuel. Le chatbot peut comprendre les demandes vocales des contribuables grâce à la technologie de traitement de la voix et y répondre.

  • British Airways victime d’un vol de données

    La compagnie aérienne britannique vient de reconnaître le vol de données personnelles et financières de clients ayant placé ou modifié des réservations sur son site Web et son application mobile pendant quelques semaines.

- ANNONCES GOOGLE

Close