Ransomware : l’Afpa tient tête à DoppelPaymer

L’agence évoque un incident début mars et assure avoir la situation sous contrôle. Elle apparaît avoir été aidée par d’importants efforts de segmentation et de modernisation de son environnement, même si tout ne semble pas fini.
L’Afpa rejoint donc ainsi Bretagne Télécom sur la liste des échecs des opérateurs de DoppelPaymer : si les cyberdélinquants sont parvenus à s’inviter sur le système d’information, voire même remonter assez haut dans son infrastructure, ils ont échoué à extorquer leur cible.

> Lire l'article de Valéry Marchive

- ANNONCES GOOGLE

Close