Kaspersky développe son propre OS pour sécuriser les Scada

Actualites

Kaspersky développe son propre OS pour sécuriser les Scada

Reynald Fléchaux

Dans

un billet de blog, Eugene Kaspersky, qui dirige la société de sécurité éponyme, a confirmé que son entreprise travaille bien à la mise au point d'un système d'exploitation hyper-sécurisé pour les systèmes de contrôle industriels Scada et les infrastructures vitales (télécommunications, finance...). Suite à l'apparition de rumeurs sur ce projet, Eugene Kaspersky explique avoir décidé de lever un peu le voile sur le projet. Partant du constat que le culte du secret et l'isolation des systèmes critiques ont montré leurs limites (les attaques contre les Scada se multipliant), le dirigeant estime que les logiciels des systèmes de contrôle devraient dans l'idéal être réécrits pour prendre en compte les réalités actuelles de la cyber-sécurité. Un effort colossal. D'où l'alternative proposée par Kaspersky : l'arrivée d'un système d'exploitation spécialisé, refusant d'exécuter du code tiers ou des fonctions non déclarées et venant s'insérer dans les infrastructures existantes. Pour l'instant, la société n'a pas précisé d'horizon quant à la sortie de son OS. Certaines parties du projet (comme la façon dont le nouvel OS va venir piloter les infrastructures existantes) restent, par ailleurs, peu claires.


Réagir à cet article Commentaire

Partager
Commentaires

    Résultats

    Participez à la discussion

    Tous les champs sont obligatoires. Les commentaires apparaîtront sous l'article.