BlackHat : la faille des DNS constitue toujours une menace

Pour Dan Kaminsky, le danger pesant sur Internet du fait de la faille qu’il a précédemment découverte dans les DNS n’est toujours pas dissipé. S’exprimant lors de la conférence BlackHat, qui s’est déroulée cette semaine outre-Atlantique, le chercheur a indiqué que les correctifs n’ont pas encore été massivement appliqués – seuls 66 % des serveurs DNS auraient profité d’une rustine - et que la faille est désormais exploitée.

Pour Dan Kaminsky, le danger pesant sur Internet du fait de la faille qu’il a précédemment découverte dans les DNS n’est toujours pas dissipé. S’exprimant lors de la conférence BlackHat, qui s’est déroulée cette semaine outre-Atlantique, le chercheur a indiqué que les correctifs n’ont pas encore été massivement appliqués – seuls 66 % des serveurs DNS auraient profité d’une rustine - et que la faille est désormais exploitée.

Pour approfondir sur Menaces informatiques

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close