Microsoft joue la transparence sur les conditions de son AppStore pour Windows Mobile

Alors que le processus de validation de l’AppStore d’Apple continue de briller par son opacité et de susciter l’ire de certains développeurs, Microsoft s’est livré à une opération de transparence pour sa plateforme de distribution d’applications Windows Mobile.

Alors que le processus de validation de l’AppStore d’Apple continue de briller par son opacité et de susciter l’ire de certains développeurs, Microsoft s’est livré à une opération de transparence pour sa plateforme de distribution d’applications Windows Mobile. Douze types d’applications seront ainsi formellement prohibés, à commencer par les logiciels de VoIP ou encore ceux qui remplacent le navigateur Web par défaut du terminal.

Parmi les interdits, on relève également le dépassement d’une taille limite de 10 Mo, le travestissement des interfaces graphique du clavier numérique et des outils d’envoi de SMS/MMS, etc.

Pour approfondir sur Editeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close