VMWare reconnait une fuite de code source sans importance

Lundi dernier, un hacker s’est vanté d’avoir téléchargé 300 Mo de code source en provenance de VMWare.

Lundi dernier, un hacker s’est vanté d’avoir téléchargé 300 Mo de code source en provenance de VMWare. La réponse du groupe, mise en ligne sur le blog officiel, est brève et claire : ce n’est pas grave.

Plus exactement, la société reconnaît la perte d’un seul fichier dans le code source de son hyperviseur ESX. Mais ces fichiers sont datés de 2003 et 2004 et de toute façon, VMWare partage déjà largement son code source avec ses partenaires commerciaux donc « le fait que le code source ait pu être publiquement partagé ne signifie pas nécessairement qu’il y ait un risque accru pour les clients de VMWare. »

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close