Charles Walton, le père de la RFID, est mort

A l’heure où RFID (Radio-Frequency Identification) et NFC (Near Field Communication) commencent enfin à se répandre, Charles Walton, l’homme qui déposa le brevet en 1983 pour une identification radio est mort le 6 novembre dernier à l’âge de 89 ans.

A l’heure où RFID (Radio-Frequency Identification) et NFC (Near Field Communication) commencent enfin à se répandre, Charles Walton, l’homme qui déposa le brevet en 1983 pour une identification radio est mort le 6 novembre dernier à l’âge de 89 ans. Ses brevets sont tombés dans le domaine public dans les années 90, alors qu’il aura fallu attendre une dizaine d’années de plus pour que les prix des composants rendent la RFID et le NFC économiquement viables. Et que les applications décollent enfin.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close