Linux pourra-t-il fonctionner sur un PC Windows 8 ?

Après la démonstration de Microsoft du démarrage ultra-rapide de Windows 8, grâce aux spécifications UEFI (Unified Extensible Fireware Interface), certains experts dont Matthew Garrett de chez Red Hat, ou le professeur Ross Anderson de l’université de Cambridge se sont inquiétés de l’avenir de Linux.

Après la démonstration de Microsoft du démarrage ultra-rapide de Windows 8, grâce aux spécifications UEFI (Unified Extensible Fireware Interface), certains experts dont Matthew Garrett de chez Red Hat, ou le professeur Ross Anderson de l’université de Cambridge se sont inquiétés de l’avenir de Linux. En effet, pour eux, ce système empêche le double boot au démarrage lorsque l’un des systèmes d’exploitation n’est pas pré-autorisé. Ce blocage empêcherait d’installer non seulement des versions de Linux ou de FreeBSD, mais également des versions plus anciennes de Windows, qui nécéssiteraient alors une clé adéquate (pour UEFI et non la clé d’activation classique) sur des ordinateurs préconfigurés pour Windows 8. Dans son blog, l’équipe de développement de Windows 8 récuse ces affirmations en expliquant que le protocole UEFI lui-même prévoit ces autorisations, et non Microsoft. Il précise également que les constructeurs pourront au choix donner la possibilité aux utilisateurs d’activer le démarrage sécurisé ou non.  

Pour approfondir sur Windows

- ANNONCES GOOGLE

Close