RIM, le fabricant du Blackberry , supprime 2000 emplois

"Une mesure prudente et nécessaire pour assurer le futur de la société"...

La concurrence de l'iPhone et des terminaux Android pèse un peu plus chaque jour sur les résultats de RIM. Le fabricant des BlackBerry vient ainsi d'annoncer quelque 2 000 suppressions d'emplois au niveau mondial, dans le cadre d'un plan de réduction des coûts qui devrait ramener les effectifs de la firme à environ 17 000 salariés dans le monde.

L'objectif selon le constructeur est d'améliorer la rentabilité mais aussi d'accélérer le lancement de nouveaux produits dans l'avenir. RIM note que son plan de licenciement est une mesure "prudente et nécessaire" pour assurer le futur de la société, dont les effectifs ont été multipliés par quatre en cinq ans.

Des résultats en recul

RIM a annoncé des résultats moins bons que prévu lors de son premier trimestre fiscal 2012, achevé le 28 mai 2011. La firme a annoncé un CA de 4,9 Md$ en hausse de 12 % sur un an et un bénéfice net de 695 m$ en recul de 9,6 % sur un an. Surtout, la firme a continué à perdre du terrain face à Apple et à Android, y compris sur le marché des entreprises qui a pourtant fait sa fortune.

La firme à la pomme a par exemple livré plus de 20 millions d'iPhone au cours de son dernier trimestre fiscal (contre 13,2 millions de BlackBerry) et surtout elle a vendu 9,3 millions d'iPad contre moins de 500 000 tablettes Playbook pour RIM.
Google de son côté annonce activer en moyenne quelque 550 000 téléphones Android par jour, tandis que Strategy Analytics évalue à 4,3 millions le nombre de tablettes Android livrées au second trimestre calendaire 2011.







Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close