RSA va remplacer des tokens SecurID

La tentative d’intrusion sur l’infrastructure de Lockheed-Martin, et celle qui aurait également visé Northrop Grumman, deux fournisseurs des armées américaines, entre autres, ont peut-être motivé la décision de RSA. La division sécurité d’EMC, victime d’une intrusion par APT en mars dernier, vient en effet de proposer à ses clients de remplacer leurs tokens SecurID, dans le cas où ceux-ci le jugeraient nécessaires.

La tentative d’intrusion sur l’infrastructure de Lockheed-Martin, et celle qui aurait également visé Northrop Grumman, deux fournisseurs des armées américaines, entre autres, ont peut-être motivé la décision de RSA. La division sécurité d’EMC, victime d’une intrusion par APT en mars dernier, vient en effet de proposer à ses clients de remplacer leurs tokens SecurID, dans le cas où ceux-ci le jugeraient nécessaires. 

A ce jour, 40 millions de tokens d’authentification multi-facteurs SecurID seraient en circulation à travers le monde.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close