Les chefs d’entreprises britanniques prennent conscience des risques de sécurité

Selon une étude réalisée par l’institut Ponemon pour le compte d’IBM, auprès de 115 chefs d’entreprises britanniques, la prise de conscience des risques associés à la sécurité informatique gagne du terrain : 77 % des sondés indiquent que leur entreprise a été victime d’une fuite de données ; tous reconnaissent que leur entreprise a fait l’objet d’attaques au cours des 12 derniers mois.

Selon une étude réalisée par l’institut Ponemon pour le compte d’IBM, auprès de 115 chefs d’entreprises britanniques, la prise de conscience des risques associés à la sécurité informatique gagne du terrain : 77 % des sondés indiquent que leur entreprise a été victime d’une fuite de données ; tous reconnaissent que leur entreprise a fait l’objet d’attaques au cours des 12 derniers mois. Et, pour 76 % des sondés, réduire la vulnérabilité des applications métiers critiques est essentiel.

Mais il reste tout de même 18 % d’irréductibles, considérant qu’ils ne devraient être victimes d’aucune fuite de données au cours des 12 mois à venir.

Pour Larry Ponemon, fondateur de l’institut éponyme, ce sondage montre que « les dirigeants pensent aujourd’hui qu’investir dans une solution de sécurisation des données génèrera des économies substantiellement supérieures aux coûts induits par une fuite de données. »

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close