Sécurité : l’Occident serait menacé d’un 11 septembre numérique

Selon John «Mike» McConnell, il est grand temps pour l’Occident de se réveiller et d’agir.

Selon John «Mike» McConnell, il est grand temps pour l’Occident

de se réveiller et d’agir. Dans les colonnes du Financial Times, cet ancien directeur de la NSA assure que les Etats-Unis doivent s’attendre à «l’équivalent informatique de l’attaque sur le World Trade Center», le 11 septembre 2001. Une attaque qui, selon lui, viserait à faire tomber les infrastructures critiques du pays, dont le système bancaire et le réseau électrique. Des attaques visant les services en ligne des grandes banques américaines devraient être appréhendées comme «un signal d’alerte ». Le mois dernier, Leon Panetta, ministre de la Défense américain, s’était alarmé du risque d’attaques informatiques sur le réseau électrique du pays, estimant qu’il y a là la menace d’un «cyber-Pearl Harbor ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close