La communication financière adopte officiellement les réseaux sociaux

Tweeter son résultat trimestriel pour susciter l'intérêt des investisseurs ? La SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme des bourses américaines, vient de prendre position en faveur de l'utilisation des médias sociaux comme vecteur de communication de l'information financière.

Tweeter son résultat trimestriel pour susciter l'intérêt des investisseurs ? La SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme des bourses américaines, vient de prendre position en faveur de l'utilisation des médias sociaux comme vecteur de communication de l'information financière. Seule condition posée par le régulateur : l'entreprise doit avertir les investisseurs quant aux réseaux sociaux qu'elle compte utiliser pour diffuser ces informations. 

Cette directive de l'administration américaine s'inscrit dans la droite ligne de celle de 2008, qui avait autorisé l'emploi des sites Web selon les mêmes termes. 

Cette position de la SEC fait suite à une enquête de cette dernière sur le cas de Reed Hastings, le Pdg de Netflix. Sur sa page Facebook, ce dernier avait posté un message indiquant que sa société avait dépassé le cap du milliard d'heures de vidéo vues par mois. La SEC avait alors reproché à Reed Hastings et Netflix d'avoir employé ce canal sans avoir informé les investisseurs de sa possible utilisation, sans avoir émis concomitamment un communiqué de presse et une déclaration officielle auprès de ses services.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close