Linux à Munich : le projet de migration est finalisé

Le 11 décembre, la ville de Munich a officiellement finalisé le vaste projet de migration de desktop vers Linux.

Le 11 décembre, la ville de Munich a officiellement finalisé le vaste projet de migration de postes de travail vers Linux. Sonnant ainsi la fin d’un long projet démarré il y a 10 ans et dont la feuille de route a été particulièrement semée d’embuches.
Ce projet, au nom de code LiMux, avait pour objectif de faire basculer plus de 14 000 postes de travail Windows de l’administration locale vers un environnement bureautique Linux personnalisé, reposant notamment sur une distribution Debian adaptée et sur OpenOffice. Dans le cadre de ce projet, la mairie de Munich a également choisi de standardiser ses échanges sur le format ouvert ODF (OpenDocument).

Initié en 2003, le projet, qui confirme aujourd’hui son rôle d’icône d’une migration Linux réussie sur le poste de travail, dans une administration européenne, avait rencontré maintes déconvenues, qui avaient provoqué une série de décalage et de changement de périmètre. A l’origine, le projet aurait du être finalisé… en 2008. Mais face à l’ampleur de la tâche - et surtout devant la difficulté à valider les très attendues économies budgétaires - , les responsables avaient décalé le projet en 2006 et en 2009. Avant de reconnaître officiellement que le projet était enfin sur les rails en 2011.

Par soucis de transparence et pour montrer que le projet pouvait donner les résultats prévus en matière de réduction des coûts, les équipes du projet avaient décidé de communiquer régulièrement sur l’état d’avancement du projet. 7000 PC migrés en août 2011, 9000 en janvier 2012.

Aujourd’hui, la Mairie confirme que les objectifs de migration ont été atteint voire même dépassés. Quelque 14 800 postes de travail sont aujourd’hui motorisés par LiMux.

 

Pour approfondir sur Bureautique

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close