Palo Alto renforce ses capacités de détection de menaces avec Morta

Palo Alto Networks vient d’annoncer le rachat de la start-up américaine Morta Security, afin de renforcer les capacités de détection de menaces de son offre Wildfire.

 Palo Alto Networks vient d’annoncer le rachat de Morta Security, une start-up fondée en 2012 dans la Silicon Valley et qui opérait jusqu’ici à couvert. Au travers de ce rachat, Palo Alto Networks entend notamment renforcer son offre de protection contre les menaces avancées persistantes, Wildfire. Un module récemment déployé par Steria qui a misé sur les pares-feu applicatifs de Palo Alto pour protéger son infrastructure. La technologie de Morta devrait notamment aider Palo Alto a améliorer les capacités d’analyse comportementale de son offre Wildfire, ainsi que son automatisation. Morta Security va en outre apporter à l’équipementier « une équipe expérimentée dans la protection des infrastructures critiques. » De fait, la start-up a été fondée par d’anciens employés de la NSA et de l’armée de l’air américaine.

Cette annonce fait suite, à quelques jours près, à celle du rachat de Mandiant par FireEye, pour la somme rondelette de 1 Md$. Une opération visant à compléter l’offre de FireEye, centrée sur la prévention, par celle de Mandiant, plus connue pour la réponse aux incidents et la remédiation.

Les conditions du rachat de Morta n’ont pas été précisées.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close