Yury Zap - Fotolia

Priorités IT 2018 en France : des budgets qui progressent pour le Big Data et la conformité

32% des budgets vont stagner et 22% augmenter de plus de 10%. Le entreprises veulent se donner les moyens de financer leur transition vers le numérique.

GDPR, mise en conformité, Big Data et analytique seront les piliers des projets IT des entreprises françaises en 2018, révèle la dernière grande étude Priorités IT 2018, réalisée par LeMagIT et TechTarget (propriétaire du MagIT). Cette étude, menée à l’échelle européenne, analyse les prévisions des entreprises en matière d’achats et de déploiements technologiques. Sans trop de surprise donc, l’alignement sur la GDPR reste dans les esprits des entreprises Hexagonales, soucieuses de parvenir à se mettre en conformité avant la très attendue date butoir de mai 2018.

Et cela est clé pour les entreprises en Europe. Car la mise en conformité avec les lois en vigueur est indispensable pour parfaire les vastes programmes de transformation numérique sur lesquels planchent les entreprises. Assurance, banques, grande distribution, industriels ont tous accroché à leur feuille de route une transition de leur modèle vers le numérique qui s’appuiera inévitablement sur l’exploitation des données. Logiquement, les investissements dans les projets de Big Data et d’analytique seront la grande priorité des entreprises françaises en 2018. Et par effet de levier, la mise en conformité de ces traitements des données sur le règlement européen.

35% des plus de 350 entreprises françaises ayant répondu à cette étude placent le Big Data et l’analytique comme leur première priorité. Suivis par la mise en conformité (32%) et les ajustements liés à la GDPR (27%).

Derrière, le CRM, DevOps, la mobilité et – plus surprenant – l’Intelligence artificielle occuperont les esprits des DSI français en 2018. Si le CRM vient étayer les politiques des entreprises toujours plus centrées sur le parcours client, l’IA pourrait bien jouer un rôle quant à la personnalisation de ce même parcours, en exploitant des données contextuelles et comportementales.  Conscientes que sans changement organisationnel il sera difficile de réussir sa transformation, les entreprises françaises opteront en 2018 pour une démarche DevOps, basculant de plus en plus vers des modèles pilotés par le logiciel. Enfin la mobilité servira une fois de plus de point de contact de référence pour la collecte des données, si l’on en croit les chiffres de cette étude. Notons que l’IoT est cité par 12% des entreprises françaises répondantes.

Face à la pression de cette transformation, quels seront les comportements des entreprises françaises en matière de budgets ? Comme en 2017, les DSI de l’Hexagone devront en grande partie mener cette transition à budget constant. C’est le cas pour 32% des répondants. Ils étaient 27% en 2017. Mais la bonne nouvelle est qu’elles sont plus nombreuses à anticiper une hausse de leur budget IT cette année. Dans des proportions différentes toutefois : Si 9% des entreprises françaises répondantes prévoient une hausse de 5% de leur budget, elles sont 25% à tabler sur une augmentation comprise entre 5 et 10%. 22 % prévoient même une progression de plus de 10% de leur enveloppe allouée à l’IT.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close