L’Anssi visée par une attaque en déni de service

Des internautes réunis sous le pseudonyme d’Anonymous rendent inaccessible le site Web de l’agence, depuis ce jeudi 4 février au soir.

En début d’après-midi, le site Web de l’Agence nationale pour la sécurité des systèmes d’information (Anssi), était toujours inaccessible. Comme l’indique Damien Bancal dans Zataz, le site est la cible d’une attaque en déni de service (DDoS) depuis ce jeudi 4 février en milieu de soirée. Il aura fallu attendre 15h30 pour que le site de l’Anssi redevienne accessible.

L’opération est conduite par des internautes se réclamant du groupe Anonymous. Sur un compte Twitter, l’un d’entre eux indique vouloir protester ainsi contre l’état d’urgence et la politique du gouvernement de Manuel Valls en matière de lutte contre le terrorisme. C’est alors dans le cadre d’une opération plus large, dite #OpPS, que s’inscrit l’attaque dont est victime le site Web de l’Anssi.

Précédemment, les mêmes acteurs ont revendiqué des attaques ayant paralysé les sites Web du Parti Socialiste, du ministère des Affaires étrangères, de la Défense, de la Justice, ou encore, fin janvier, ceux de l’Assemblée Nationale et du Sénat.

Cette fois-ci, les attaquants avaient assuré ne procéder qu’à une répétition en visant le site Web de l’Anssi dans la soirée du jeudi 4 février, afin de préparer l’opération de ce vendredi 5 février. Ils avaient en outre indiqué que celle-ci durerait au moins jusqu’à 15h.

Les attaquants n’ont, pour l’heure, pas accepté de communiquer de détails relatifs aux caractéristiques de l’offensive. Tandis que l’Anssi est restée muette sur le sujet, peut-être plongée dans la lecture de son guide pour comprendre et anticiper les attaques DDoS. De leur côté, les spécialistes de la protection contre les DDoS que nous avons contactés n’ont pas été en mesure de nous fournir d’informations complémentaires. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close