Nmedia - Fotolia

Accenture renforce son offre de cybersécurité

La SSII vient d’annoncer le rachat de Maglan, en Israël, un spécialiste de la simulation d’attaques, des contre-mesures aux vulnérabilités, mais aussi du renseignement sur les menaces.

Accenture vient d’annoncer le rachat de Maglan, un spécialiste israélien de la cyberdéfense. Fondé en 1998, Maglan propose des services de sécurité informatique tant offensive que défensive avec, notamment, test d’intrusion, simulations d’attaques, audit réseau mais également applicatif, ou encore enquêtes après incident. Son offre recouvre également les environnements industriels ICS/Scada. Maglan dispose, en interne, d’équipes de recherche dédiées au renseignement sur les menaces et à la découverte de vulnérabilités ou encore à la rétro-ingénierie de protocoles.

En matière de cyberdéfense, Maglan revendique une offre étendue, avec un système d’automatisation des attaques en déni de service au niveau applicatif, une plateforme d’écoute et d’interception pour le réseau Tor, ou encore une solution de découverte de la géolocalisation des cibles cyber et la « fabrication de code malicieux pour opérations cyber ». Maglan dispose d’implantations régionales en Italie, en Suisse, au Kenya et à Singapour. Il revendique « une expertise en avance d’environ 6 mois sur l’industrie de la sécurité de l’information et les hackers professionnels ».

Dans un communiqué, Accenture explique que ce rachat lui permet d’accéder à « une équipe de professionnels de la cybersécurité hautement compétents ». Laissant de côté les capacités offensives développées depuis plusieurs années par Maglan, à raison de quelques millions d’euros d’investissements successifs, la SSII assure vouloir ici « augmenter son offre complète de services de sécurité et de contre-mesures défensives ».

Pour Somar Abbosh, directeur stratégie d’Accenture, « aborder le problème de la sécurité suivant la perspective du pirate est essentiel. C’est pourquoi nous explorons activement des approches différenciées de la simulation d’attaques cyber, de la modélisation de menaces, des enquêtes cyber, et des services de conseil en risque de sécurité ».

Les capacités de Maglan doivent servir de base à « un futur Cyber Fusion Center en Israël et supporter Accenture à travers le monde ». Cette acquisition fait suite au lancement par la SSII d’un service de sécurité managé qui doit aider ses clients à identifier plus rapidement les attaques dont ils sont victimes. Mais Accenture souligne qu’il survient dans la continuité d’autres opérations capitalistiques dans le domaine de la cybersécurité : l’acquisition de FusionX, celle de Cimation, et des investissements minoritaires dans Endgame et Team8. 

Pour approfondir sur SSII

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close