Definition

xDSL

Le terme xDSL est utilisé de façon générique pour décrire l’ensemble des technologies DSL (Digital Subscriber Line ou ligne numérique d’abonné) disponibles actuellement sur le marché (ADSL, HDLS, SDSL, VDSL…).

La plus connue des technologies DSL est ADSL un standard de communication asymétrique qui permet de transférer des données à des débits pouvant atteindre 8 Mbit/s en voie descendante et 756 Kbit/s en voie montante sur une simple ligne téléphonique. Pour atteindre ces débits, l’ADSL tire partie des bandes de fréquences non utilisées sur les lignes reliant les abonnés au  réseau téléphonique commuté (RTC). Alors que la voix utilise traditionnellement les fréquences de 300 à 3 100Hz, ADSL accapare les fréquences hautes non utilisées de 30KHz à 1,1MHz, d’où le terme parfois utilisé de technologie « broadband » (large bande). Toutes les technologies DSL fonctionnent sur un principe similaire tout en introduisant des avantages spécifiques comme de meilleurs débits, des transferts symétriques…

 

Les différents types de DSL

On recense pas moins d’un dizaine de technologies xDSL dans le monde offrant des débits de 128Kbit/s à près de 100 Mbit/s dans des modes de transmissions asymétriques ou symétriques sur des paires de fils téléphoniques traditionnels en cuivre.

  • ADSL :ADSL un standard de communication asymétrique qui permet de transférer des données à des débits pouvant atteindre 8 Mbit/s en voie descendante et 756 Kbit/s en voie montante sur une simple ligne téléphonique. Pour atteindre ces débits, l’ADSL tire partie des bandes de fréquences non utilisées sur les lignes reliant les abonnés au  réseau téléphonique commuté (RTC), afin de transmettre des donnes. Alors que la voix utilise traditionnellement les fréquences de 300 à 3 100Hz, ADSL accapare les fréquences hautes non utilisées de 30KHz à 1,1MHz, d’où le terme parfois utilisé de technologie « broadband » (large bande). 
  • ADSL G.Lite :Cette déclinaison d’ADSL est sensiblement moins performante mais présente l’avantage pour les opérateurs de ne pas nécessiter l’utilisation de filtre chez l’abonné pour séparer les signaux données des signaux voix. Cette caractéristique a notamment séduit certains opérateurs américains car elle ne nécessitait pas l’intervention d’un technicien sur le terrain pour installer les filtres ce qui au lancement de la technologie a permis de réaliser de substantielles économies de déploiement. Aujourd’hui, la simplicité d’installation des filtres ADSL (une simple prise gigogne en France) rend caduc cet argument.
    Référencé comme standard à l’UIT sous le numéro G-992.2, G.Lite permet d’atteindre un débit plafond de 1,544 Mbit/s à 6 Mbit/s en réception (voie descendante) et de 128 Kbit/s à 384 Kbit/s en émission (voie montante).
  • ADSL 2+ : L’ADSL 2+ est l'évolution de la technique ADSL la plus déployée aujourd'hui en France. Elle permet de tirer parti d'une bande de fréquences élargies (jusqu'à 2,2 MHz), ce qui permet dans la pratique d'obtenir des débits de  transmission accrus, notamment en liaison descendante. Les améliorations ne sont toutefois possible que si l'abonné se situe  moins de 3km du noeud de raccordement de l'oprateur. Sinon, les débits de l'ADSL 2+ sont similaires  ceux de l'ADSL.
    Référencé comme standard  l'UIT sous le numéro G-992.5, ADSL 2+ permet d'atteindre un débit plafond en voie descendante de 22Mbit/s en mode ATM (environ 16 Mbit/s en IP) et de 1Mbit/s en voie montante.
  • HDSL : HDSL (High bit-rate Digital Subscriber Line) a été l’une des premières technologies DSL utilisée dans le monde, notamment pour fournir des services de liaisons louées sur des câbles en paire de cuivre lorsqu’il était impossible de desservir un abonné en fibre optique. La principale caractéristique de HDSL est qu’il est symétrique. Le débit maximal de 2,3 Mbit/s (obtenu par l’utilisation de 2 ou 3 paires de cuivre) permet aux opérateurs d’offrir des services de type E1/T1 sur le support. Toutefois la mise en œuvre de SDSL n’est pas compatible avec celle du service téléphonique sur la même paire. Il est à noter qu’une nouvelle déclinaison d’HDSL, HDSL-2 a récemment été ratifiée. Utilisant une modulation plus performante (TC-PAM ou Trellis Code Pulse Amplitude Modulation), elle permet le déploiement du service sur une seule paire de cuivre.
  • IDSL : Ce terme est utilisé pour décrire l’ISDN DSL, littéralement le DSL Numéris. Le RNIS étant un réseau numérisé, IDSL est un abus de langage. En fait le terme décrit un service de fourniture de données permanent à 128Kbit/ sur support RNIS.
  • SDSL : SDSL (Symmetric DSL) est une technologie très proche de HDSL notamment utilisée aux Etats-Unis. Elle s’en différencie toutefois par le fait que le débit symétrique maximal de 2,3 Mbit/s n’est pas atteint en utilisant deux paires, mais une seule paire de cuivre sur la ligne téléphonique d’abonné. La mise en œuvre de SDSL n’est pas compatible avec celle du service téléphonique sur la même paire de cuivre.
  • SHDSL : La plus récente des normes DSL symétriques est aussi la plus performante. Ratifiée sous le n° G.991.2 par l’UIT (TS 101524 à l’ETSI), SHDSL (aussi connue sous le nom G.shdsl) utilise une nouvelle technologie de modulation, baptisée TC-PAM qui permet d’améliorer la portée du SDSL de 20% tout en fournissant des débits de 192 kbit/s à 2,3 Mbit/s sur une paire de cuivre.
  • Une deuxième paire de cuivre peut être utilisée soit pour doubler le débit, soit pour accroître la portée à plus de 6 km (le débit symétrique maximum est alors réduit à 1,2 Mbit/s.
  • VDSL : VDSL (Very high data rate DSL) promet des débits asymétriques très élevés, mais sur une distance bien plus faible que celle d’ADSL. En théorie, il est possible d’obtenir un débit maximal de 52 Mbit/s mais en limitant la portée du service à environ 300m. Le service peut être proposé sur des distances plus longues (environ 1,5 km) mais au prix de débits réduits à environ 12 Mbit/s. 
  • VDSL 2 : VDSL 2 (Very high data rate DSL 2) est une évolution du VDSL qui promet des débits asymétriques encore plus élevés, mais sur une distance qui reste bien plus faible que celle de l'ADSL2+. En théorie, il est possible d’obtenir un débit maximal approchant les 100 Mbit/s mais en limitant la portée du service à moins de 300m. Le service peut être proposé sur des distances plus longues mais la performance se dégrade rapidement avec la distance pour s'approcher de celle de l'ADSL 2+  partir de 1,5km . Le VDSL 2 est aujourd'hui largement déployé par les fournisseurs d'accés internet français. Dans certains cas, il est vu comme une alternative au recâblage en fibre optique de la boucle locale.

 

Résumé des caractéristiques des différentes technologies DSL

 

Technologie Description Débits de transmission Portée du service
ADSL Ligne d’abonnée numérique asymétrique

Réception: 1,5 à 8,5 Mbit/s

Emission : 16 à 756 Kbit/s

3 à 5 km maximum selon la qualité de la ligne utilisée
ADSL G.Lite Ligne d’abonnée numérique asymétrique (sans  filtre)

Réception: 1,5 à 6 Mbit/s

Emission : 16 à 384 Kbit/s

3 à 5km maximum selon la qualité de la ligne utilisée
ADSL 2+ Ligne d’abonnée numérique asymétrique (sans  filtre)

Réception : 1,5 à 22 Mbit/s

Emission : 16 Kbit/s  1Mbit/s

Améliorations perceptibles jusqu'à 3km
HDSL Ligne d’abonnée numérique asymétrique à haut débit Emission/réception symétriques à 2 Mbit/s Environ 3,6 km
IDSL Ligne d’abonnée numérique RNIS Emission/réception à 128 Kbit/s 5 à 6 km selon la qualité de la ligne utilisée
SDSL Ligne d’abonnée numérique symétrique Emission/réception en full duplex a des débits symétriques de 192 Kbit/s à 2 Mbit/s Environ 3 km
SHDSL Ligne d’abonnée numérique symétrique à haut débit Emission/réception en full duplex a des débits symétriques de 192 Kbit/s à 2,3 Mbit/s De 3,6 km (une paire de cuivre) à 6 km (deux paires)
VDSL Ligne d’abonnée numérique à très haut débit

Réception : 15 à 50 Mbit/s

Emission : 1,5 à 2,3 Mbit/s

300 m à 1,5 km selon la qualité de la ligne et le débit maximal souhaité.
VDSL 2 Ligne d’abonnée numérique à très haut débit

Réception : 15 à 92 Mbit/s

Emission : 1 à 36 Mbit/s

300 m  1,2 km du NRA selon le débit maximal souhaité

 


 

Cette définition a été mise à jour en août 2014

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Close