Atos veut s'emparer de Gemalto, en plein plan social

Atos a annoncé aujourd'hui son intention de racheter Gemalto pour 4,3 milliards d'euros. Une offre qui intervient alors que le spécialistes historique de la carte à puce et de la sécurité informatique est en plein plan social, un plan qui affecte notamment les établissements du sud (ex-Gemplus).

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close