Brad Smith, de Microsoft, s’inquiète des menaces liées aux États-nations

En ouverture de l’édition 2018 de RSA Conference, le président de Microsoft en charge des affaires juridiques, a appelé gouvernements et secteur privés à se mobiliser contre les menaces informatiques imputables à des États. Brad Smith a également appelé les gouvernements du monde à faire plus, et en particulier à ratifier une « convention de Genève du numérique » qui interdirait les cyberattaques sur les réseaux électriques, les hôpitaux et autres infrastructures critiques qui pourraient entraîner la perte de vies humaines.

- ANNONCES GOOGLE

Close