Cybercriminalité : l’action des autorités internationales s’accélère

Les forces de l’ordre ukrainiennes viennent de revendiquer des arrestations dans le cadre de la lutte contre le ransomware Egregor.
Dans un communiqué de presse, les services secrets ukrainiens, le SBU, viennent d’indiquer avoir « bloqué l’activité d’un groupe de pirates transnationaux », en coopération avec les autorités françaises et américaines.

Selon le SBU, des « membres » du groupe et « son organisateur » ont été interpelés, mais l’enquête se poursuit. Et d’évoquer un total de plus de 150 victimes en Europe et aux États-Unis, pour un total de plus de 80 M$ de rançons versées.

> Lire l'article de Valery Marchive

Close