Cyberdéfense : la France fait état d’une doctrine offensive

Alors que le Forum International de la Cybersécurité (FIC 2019) ouvre ses portes, la ministre des Armées a présenté la doctrine de lutte informatique offensive française. Le texte ne fait pas l’impasse sur les risques, évoqués depuis longtemps, de prolifération induits par le recours aux armes cyber offensives : « les moyens et modes d’actions » de la LIO « nécessitent une maîtrise et un contrôle stricts de leur utilisation de bout en bout, notamment afin d’éviter tout risque de détournement, de compromission ou de dommage collatéral ».

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close