En une opération, Revil fait sauter les compteurs de cyberattaques

Revil a lancé une attaque massive, à l’encontre d’un vaste nombre d’organisations dans le monde entier. En exploitant une vulnérabilité affectant le service d’administration déportée VSA de Kaseya, il s’en est pris aux clients finaux de nombreux prestataires de services managés. Il assure avoir compromis plus d’un million de machines à travers le monde et demande 45 000 $ pour débloquer chacune d’entre elles.

> Lire l'article de Valéry Marchive

Close