IBM mesure ses performances quantiques

IBM a exprimé coup sur coup ses derniers exploits en informatique quantique avec des volumes quantiques puis des nombres de qubits. Deux notions pour un seul enjeu : atteindre l’Avantage quantique, c’est-à-dire le seuil à partir duquel un processeur quantique devient plus performant qu’un processeur classique pour résoudre des problèmes complexes.

> Lire l'article de Yann Serra

Close