IBM se sépare de l’infogérance pour mieux vendre du cloud hybride

La scission fera perdre à IBM un quart de ses revenus, mais lui permettra de se focaliser sur ce qui progresse le plus à son catalogue : les solutions de Red Hat pour migrer en cloud.

> Lire l'article de Yann Serra

Close