Incident de cybersécurité chez Uber

Uber vient de reconnaître que, fin 2016, « deux personnes extérieures à l’entreprise ont accédé de manière inappropriée aux données stockées dans un service Cloud tiers que nous utilisons » dont des informations personnelles concernant 57 millions de clients dans le monde entier, ainsi que 600 000 conducteurs aux Etats-Unis. Selon nos confrères de Bloomberg, Uber a alors versé 100 000 $ aux individus concernés en échange de la destruction des données et de leur silence.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close