Intel va licencier 12 000 de ses 112 000 salariés

Le n°1 mondial des semi-conducteurs va réduire ses effectifs de plus de 10% officiellement pour faire face à l'érosion du marché des PC. Mais c'est vraisemblablement son incapacité à concurrencer efficacement ARM sur le marché des mobiles et de l'IoT qu'Intel paie aujourd'hui.

Close