L’administration française veut transformer les contrôles grâce à l’IA

Les lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt « intelligence artificielle » ont présenté les résultats de leurs expérimentations. Plusieurs portaient sur l'aide aux contrôles, tel le projet SIANCE pour repérer signaux faibles et indicateurs de tendances dans le cadre de la surveillance des installations nucléaires ; celui de la Direction générale de l’alimentation qui tente de déterminer les prochains restaurants à contrôler en se basant sur les commentaires postés sur TripAdvisor ; et le projet ambitieux de l’Agence française pour la biodiversité pour localiser avant contrôle les sources de pollution diffuse.

Lire l'article de Gaétan Raoul

- ANNONCES GOOGLE

Close